RC Lens – ASSE (2-0) : Kolo, Moulin, Khazri... les Tops et les Flops de la défaite des Verts
Timothée KolodziejczakCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
ANALYSE

RC Lens – ASSE (2-0) : Kolo, Moulin, Khazri... les Tops et les Flops de la défaite des Verts

Rapidement réduite à dix, l'ASSE n'a pas pu éviter la défaite sur la pelouse du RC Lens (0-2). Un match frustrant pour les hommes de Claude Puel.

Les tops

Jessy Moulin a tenu la baraque

Rapidement réduits à dix, les Verts avaient forcément besoin d'un bon Jessy Moulin pour rester dans le match. Le portier stéphanois a parfaitement exécuté sa partition. Sur une frappe à bout portant de Sotoca, Moulin a sorti le grand jeu (28e). En seconde période, c'est sur une tête de Simon Banza que le gardien de l'ASSE s'est illustré avant que sa sortie ne provoque le gros raté de Sotoca (46e). Impuissant sur le penalty parfaitement frappé de Kakuta ou sur la tête de Sotoca en fin de match, Moulin n'a rien à se reprocher.

Saidou Sow, une première convaincante

Après le départ de Wesley Fofana, il semble acquis que Claude Puel ne verra pas de recrue défensive débarquer du côté de l'ASSE. Le manager stéphanois est donc contraint, une nouvelle fois, de promouvoir des jeunes et Saïdou Sow est en première ligne. Le défenseur de 18 ans à peine n'a pas mis longtemps à connaître ses premières minutes en Ligue 1, suite à l'expulsion de Kolodziejczak. Dans un match dominé par les Sang et Or, Sow n'a pas raté ses débuts avec quelques belles interventions et quelques gestes démontrant une belle maturité.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L'ASSE

Les flops

Kolodziejczak a plombé les Verts

C'est le genre de fait de match qui met au tapis une semaine de préparation... A peine dix minutes de jeu et Timothée Kolodziejczak, dépassé par la vitesse de Ganago, a non seulement concédé un penalty mais également regagné les vestiaires au bout de quelques minutes de vérification par le VAR. La manière dont sa deuxième jambe a emporté la cheville de l'attaquant lensois, conjugué à sa sortie sur blessure, n'a pas laissé le choix à l'arbitre de la rencontre.

Le retour cauchemar de Wahbi Khazri

C'était la petite surprise du groupe stéphanois pour ce déplacement sur la pelouse du RC Lens. Wahbi Khazri, mis à l'écart ces dernières semaines comme tous les autres cadres poussés vers le départ, a été réintégré par Claude Puel. Ce dernier a même choisi de faire entrer Khazri à la pause, afin d'occuper la délicate position d'avant-centre en infériorité numérique. Malheureusement, sans doute emporté par son envie de convaincre, l'attaquant tunisien n'est resté qu'une vingtaine de minutes sur la pelouse... avant d'être expulsé sur un tacle non maîtrisé. Pas de quoi marquer des points auprès de son coach.