Les promesses de l'Aube...
Les promesses de l'Aube...Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

ASSE - L'oeil de Denis Balbir : « L'erreur serait de se présenter en victime face au PSG »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité des Verts. Retour sur la victoire de l'ASSE à Troyes et le choc qui attend les Foréziens face au PSG dimanche.

Zapping But! Football Club Le duel de la semaine

« Dimanche, l'ASSE a enchaîné une deuxième victoire de rang à Troyes (1-0). C'est d'autant plus valorisant qu'il fallait composer avec une équipe stéphanoise diminuée par de nombreux absents. Cela rehausse encore le mérite de cette victoire, la première de la saison sans encaisser de but, la première aussi en ouvrant la marque en Ligue 1. J'ai vu des Verts qui jouaient avec leurs atouts, qui étaient libérés, concernés et concentrés.

La victoire est arrachée sur un but sublime de Miguel Trauco (qui était d'ailleurs à la limite de ne pas jouer). Pour une fois, ça balance dans le bon sens. C'était important d'enchaîner dans ce championnat où les lignes bougent vite quand une équipe fait une bonne série. Aujourd'hui, même si la place au classement est peu enviable, la victoire à Troyes était importante. Elle permet aux Verts de recoller à un peloton qui s'est aussi décidé à avancer comme on a pu le voir avec Reims, Bordeaux ou Metz.

« Il y a eu la manière avec un Boudebouz clairvoyant »

Dans l'Aube, il y a eu la manière avec un Ryad Boudebouz clairvoyant dans le cœur du jeu. L'Algérien est revenu au premier plan et c'est important pour les Verts de compter sur ces joueurs-là. Surtout quand Wahbi Khazri, qui portait l'équipe à bout de bras, n'était pas en état car malade avant le match. Dimanche, Ryad Boudebouz s'est substitué à lui pour diriger le jeu. C'est dans ce genre de match qu'on se dit qu'il est important pour l'ASSE de pouvoir compter sur certains cadres qui se sont retrouvés, à un moment ou un autre en retrait.

Oui, les Verts sont toujours relégables en ce début de semaine mais, finalement, la place importe peu. Il faut regarder le nombre de points, le calendrier... Il y a des matchs difficiles qui arrivent avec Paris et Rennes à la maison, Brest et Reims en déplacement. C'est maintenant que l'ASSE doit jouer son va-tout. Il ne faut plus avoir peur de la défaite, ni de jouer. Il faut continuer sur la dynamique, faire le mieux possible avec les atouts qui sont ceux de Saint-Etienne.

« Les Verts s'en sortiront par le jeu »

Au cœur de cette semaine importante, avec les annonces attendues sur la vente du club et la réception du PSG, ce sera difficile. Il faut faire abstraction du climat pour se concentrer sur le sportif. On sait très bien qu'en Ligue 1 Paris est intouchable... Même en jouant l'Europe au milieu de la semaine. Cette réception du PSG, c'est un match de Coupe à jouer, un match de gala où il faudra malgré tout essayer de prendre un point. Un point bonus dans la course au maintien. Ce ne sera pas simple mais l'erreur à faire est de se présenter en victime. Les Verts s'en sortiront par le jeu.

Dimanche, en début d'après-midi, il manquera un peu de sel dans le Chaudron avec l'absence des kops, avec l'absence des supporters parisiens mais c'est comme ça. Même sans public au stade, ASSE – PSG reste une grande affiche de notre Ligue 1. Bien sûr on est tous nostalgiques des chaudes ambiances du passé mais à l'époque, c'était davantage bon enfant. Peut-être qu'on retrouvera ça si la Ligue décide, un jour ou l'autre, de prendre ses responsabilités... »

La chronique ASSE de Denis Balbir

Pour Denis Balbir, l'ASSE est sur le bon chemin en Ligue 1 après sa victoire dans l'Aube face à Troyes. Si l'affrontement face au PSG promet d'être compliqué, notre consultant a envie de croire en l'effet d'une dynamique.