Gaël KakutaCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
ANALYSE

Stade de Reims – RC Lens (1-1) : Sotoca, Kakuta, Banza... Les Tops et les Flops des Sang et Or

Le RC Lens a concédé un match nul frustrant sur la pelouse du Stade de Reims ce samedi soir (1-1).

Zapping But! Football Club RC Lens : nos voeux pour les Sang et Or en 2021

Les Tops

Des intentions de jeu remarquables

Certes, le RC Lens n'a pas réussi à s'imposer à Reims et a pu donner parfois l'impression d'être brouillon dans l'élaboration des actions. Mais une telle volonté de produire du jeu, avec des séquences très spectaculaires, ne peuvent qu'être louées. De la première à la dernière minute, les hommes de Franck Haise ont offert un spectacle qui redore forcément le blason d'une Ligue 1 en mal de reconnaissance.

Sotoca, un investissement récompensé

Comme la plupart de ses partenaires, Florian Sotoca n'a pas ménagé ses efforts durant toute la rencontre. L'attaquant lensois a manqué de réussite en première période, son coup de tête sur corner débouchant sur une barre de Doucouré. Mais Sotoca a été récompensé de son investissement en trouvant la faille en seconde période. A un centimètre près, Sotoca a même bien failli donner la victoire aux siens.

Clauss, un piston infatigable

C'est l'une des révélations du RC Lens depuis le début de saison et une fois encore, Jonathan Clauss a offert une partition XXL sur son couloir droit. Le piston lensois n'a pas cessé de proposer des solutions sur son couloir. Si Sotoca a finalement été le seul à profiter d'une de ses offrandes, le transfuge de Bielefeld montre une fois encore à quel point les Sang et Or ont fait une belle affaire avec ce joueur en fin de contrat.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU RC LENS

Les Flops

Une absence le temps d'une action qui coûte cher

Les Sang et Or, à la pause, pouvaient enrager au vu du scénario d'un match très défavorable. Mais les hommes de Franck Haise ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes, notamment sur l'action du but rémois. Entre un Chavalerin bien trop libre d'évoluer au milieu de terrain, un Boulaye Dia qui a tout le loisir de gagner un un-contre-un et un Zeneli plus réactif que la défense, cette action ratée de bout en bout a coûté cher.

Kakuta n'a pas su relancer les Sang et Or

Alors que le RC Lens poussait fort en fin de première période, un penalty aurait pu (dû) leur permettre de revenir logiquement au score juste avant la pause. Pourtant, Gaël Kakuta a échoué dans cet exercice, une nouvelle fois après Nantes. Face aux Canaris, le numéro 10 des Sang et Or avait su se rattraper par la suite. Pas ce soir dans un match où Kakuta n'aura pas été souvent en position de tromper le portier adverse.

Banza n'a pas marqué des points face à la concurrence

Cette semaine, le duo Kalimuendo – Jean a marqué des points importants avec une performance aboutie face au FC Nantes (4-2). Simon Banza, de retour de suspension, jouait donc gros ce soir et force est de constater qu'il n'a pas répondu aux attentes. Rarement dangereux, l'attaquant lensois a en prime été signalé hors-jeu alors qu'il pensait avoir délivré les siens.