Girondins : altercation, attitude provocante… Les raisons de la mise à pied de Karamoh

Girondins – Mercato : Yann Karamoh a déjà trois options pour son avenir

Ce jeudi, L’Equipe explique les raisons pour lesquelles les Girondins de Bordeaux ont décidé de frapper fort en sanctionnant Yann Karamoh.

Mercredi soir, les Girondins de Bordeaux ont annoncé, par le biais d’un communiqué, la mise à pied de Yann Karamoh. Accusé par le club de « comportement inapproprié et inacceptable », l’attaquant prêté par l’Inter Milan ne sait toujours pas s’il rejouera avec le club aquitain alors que la direction bordelaise souhaite par cette sanction « protéger l’équilibre du groupe et de rappeler le respect des valeurs de l’institution ».

Ce jeudi matin, L’Equipe nous en dit un peu plus sur les raisons qui ont poussé Bordeaux à une sanction aussi extrême à l’égard d’un gamin de 20 ans. Yann Karamoh aurait d’abord eu une altercation verbale avec Patrick Colleter, l’adjoint du tandem Ricardo – Bedouet, lundi matin à l’entraînement. Puis, l’intéressé a séché l’entraînement mardi pour aller à Paris.

Plutôt que de rester discret sur son escapade un jour de match face à l’OM (défaite 1-0), Yann Karamoh s’est affiché sur les réseaux sociaux comme faisant les boutiques sur les Champs-Elysées. Une attitude jugée provocatrice et qui n’a pas été du goût de la nouvelle direction américaine.

Arnaud Carond