ASSE, Girondins : Puel sur les traces de Gasset, son projet définitivement enterré ?
Claude PuelCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
INTERIMAIRES

ASSE, Girondins : Puel sur les traces de Gasset, son projet définitivement enterré ?

Dans sa chronique au Progrès, après ASSE-Nantes (1-1), Patrick Guillou estime que le Mercato réalisé par les Verts montre que le projet de Claude Puel a du plomb dans l'aile...

Après sa victoire à Nice (1-0), l'ASSE, séduisante à l'Allianz Riviera, est retombée dans ses travers contre le FC Nantes (1-1), enchaînant un 9e match sans victoire à Geoffroy-Guichard. Un rendez-vous, très important dans la lutte pour le maintien, face à un adversaire direct, pour lequel Puel a surpris, une fois de plus, dans ses choix de départ, notamment en laissant sur le banc Romain Hamouma, son meilleur buteur, ou en positionnant Denis Bouanga à la droite de son attaque, avec Adil Aouchiche à gauche et le duo Abi-Nordin devant.

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Guillou : « Bienvenus à bord du pédalo »

Des choix montrés du doigt par Patrick Guillou dans sa chronique d'après-match au Progrès. « Équipe méconnaissable par rapport à Nice. Ou trop souvent vue durant cette saison ? Certains choix restent mystérieux. Positionnement surprenant du bloc, mouvements approximatifs. Comme certaines épaves, certaines options resteront à jamais dans le monde du silence », a écrit l'ancien défenseur. Guillou a aussi noté qu'avec Pape Cissé, prêté par Olympiakos avec une option d'achat de 13 M€, et Anthony Modeste, prêté lui aussi, par Cologne, sans option d'achat, l'ASSE avait réalisé un Mercato d'appoint, alors que Puel, en fin de contrat en juin 2022 et qui a vu partir son bras droit Xavier Thuilot, poussé vers la sortie cet hiver, était arrivé avec un projet de reconstruction sur du long terme. « Pape Cissé pour écoper, le Prince de Cologne pour tirer la grande voile, bienvenus à bord du pédalo. Finalement, peu ou prou, les mêmes ficelles utilisées que l’Amiral Gasset », a noté Guillou.