PSG – Mercato : des primes XXL pour verrouiller les pépites du club !

Le Paris Saint-Germain est prêt à faire de gros efforts pour conserver ses plus sûrs Espoirs. Yacine Adli et Stanley Nsoki ont sauté sur l’occasion.

Vexé d’avoir perdu de nombreux Espoirs à l’issue de leurs contrats sur les saisons précédentes et cet été (Coman, Dembélé, Zagadou, Gomes, Soumaré, etc.), le Paris Saint-Germain tente d’activer tous ses leviers pour endiguer l’hémorragie. Après avoir abattu la carte Luis Fernandez l’an passé, le PSG a changé de braquet. C’est désormais avec des coups de pression et à coup de millions que le club règle ses soucis.

PSG version « Plata o plomo »

Comme le rapporte l’Equipe, le PSG donne désormais deux options à ses jeunes : soit accepter des contrats de trois ans (+ deux années automatiques) avec une belle prime à la signature, soit se retrouver black-listés en compagnie de leurs agents en interne.

Des primes dépassant le million d’euros

Pour un profil moyen, Paris propose un salaire de base à 4500€ bruts par mois (+ augmentation de 1000€ par an) avec des primes à la signature oscillant entre 45 000 et 200 000€. Pour ses Espoirs les plus courtisés, le PSG fait cependant un effort. Ainsi, Yacine Adli, proche de signer à Arsenal, a eu droit à un salaire mensuel de 60 000€ et une prime à la signature de 1 M€. Stanley Nsoki, très apprécié de Thomas Tuchel et dans le viseur de l’OM et Newcastle, devrait s’en tirer avec une prime de 3 M€.

Arnaud Carond