ASSE : Monnet-Paquet, PSG, Dijon, de nouveaux blessés…les réponses claires de Jean-Louis Gasset

ASSE : Monnet-Paquet, PSG, Dijon, de nouveaux blessés...les réponses claires de Jean-Louis Gasset

L’entraîneur de l’AS Saint-Etienne, Jean-Louis Gasset, était face aux médias il y a quelques instants, à deux jours du déplacement à Dijon, vendredi à 19 heures. Ce qu’il faut en retenir.

Kévin Monnet-Paquet

« Il a justement été opéré la nuit dernière. Il est venu nous voir au centre d’entraînement. Le plus dur commence pour lui. »

La défaite face au Paris Saint-Germain

« C’était notre troisième match de la semaine. On avait d’abord décidé de bien défendre et ensuite de les contrer. Au bout du compte, on a bien défendu mais on a mal contré. Et on perd sur un but venu d’ailleurs. À l’heure de jeu, l’occasion de Gabriel Silva aurait pu être le tournant du match. On a tout de même dérangé le Paris Saint-Germain. A l’arrivée, c’est zéro point, mais ça reste une grande équipe. »

Les blessés face à Dijon

« Salibur, Vada, Debuchy et Hamouma seront absents à Dijon. Il reste des joueurs en état de forme tout de même. Mais c’est le résultat des semaines à trois matches. On a limité la casse avec Romain Hamouma et Mathieu Debuchy parce que ce ne sera pas long. Mais le coup dur, c’est vraiment Kévin Monnet-Paquet. Je n’ai plus le couteau suisse. Il va falloir trouver des solutions, les jeunes peuvent être une option. »

Le DFCO

« Les joueurs de Dijon ont de la fraîcheur et peuvent compter sur un entraîneur qui amène de la rigueur. Mais les joueurs restent les mêmes. Comme j’ai déjà assez de mal à faire mon équipe, je ne m’occupe pas de Dijon. Un résultat positif vendredi nous permettrait de rester dans partie haute. Le championnat reste très serré. De toute façon, il faut sourire de tout et il y a de quoi sourire en ce moment… Le métier c’est ça, c’est s’adapter à la situation. Tous les jours dans ce métier, il faut s’adapter pour franchir les obstacles. A l’entraînement, je me suis régalé aujourd’hui. On travaille avec le sourire pour redonner confiance à tout le monde. »

L’union sacrée

« Je veux que tout le club reste concentré malgré tous les obstacles qui se mettent sur notre route. Il y a le Var, le mercato, les blessures, il y a tout. Il faut tous tirer dans le même sens. On n’a pas de temps à perdre avec tous ces ragots.« 

L.T.

Rejoignez notre chaîne But! Football Club pour encore plus de contenus sur le monde du ballon rond.