Girondins : Carrasso se lâche mais épargne de Tavernost

Dans un entretien à SFR Sports, Cédric Carrasso s’est longuement confié sur son départ douloureux des Girondins de Bordeaux.

Laissé libre et prévenu après son dernier match au Matmut Atlantique, Cédric Carrasso (34 ans) a encore du mal à digérer l’attitude des dirigeants de Bordeaux. Dans un entretien à SFR Sport pour le compte de l’émission Transversales diffusée samedi midi, l’ex-portier international des Girondins est revenu sur son éviction.

Si on lui rapporte l’inimitié que le directeur sportif Ulrich Ramé entretenait à son endroit, Carrasso préfère cibler un ensemble : « Avec Ramé, c’est un rapport compliqué. De mon côté, je n’ai jamais eu de soucis. J’ai toujours respecté les anciens et notamment Ulrich qui a marqué Bordeaux en tant que joueur. Dans la gestion, on m’a rapporté beaucoup de choses négatives sur ce qu’il pensait de moi (…) Mais, personnellement, je ne viserai jamais quelqu’un de particulier. Pour moi, c’est l’ensemble de la direction girondine à part Monsieur de Tavernost, qui a toujours été honnête avec moi. Pour les autres, je me suis senti trahi. »

La suite sera diffusée demain sur SFR Sports…

Arnaud Carond