ASSE – Mercato : l’opération dégraissage est enclenchée !

Les premières officialisations de mouvements de joueurs ont débuté à l’ASSE avec le transfert de Vincent Pajot à Angers et celui de Saidy Janko à Porto. Désormais les prêts de Jorginho et d’Alexandros Katranis devraient suivre. Mais d’autres « indésirables » sont aussi sur le départ.

On l’attendait, depuis ce mercredi c’est fait : le transfert de Saidy Janko au FC Porto est bel et bien acté. En début de semaine dernière, la presse portugaise montrait une photo du défenseur suisse en train de parapher son contrat dans les bureaux du siège du FC Porto. But ! avait révélé que le club forézien avait reçu une offre à hauteur de 2 M€. Il ne manquait donc plus que la confirmation intervenue ce jour. Avant cela, la première opération finalisée par l’ASSE était le départ de Vincent Pajot. Comme prévu, le milieu de terrain s’est engagé avec Angers où il a paraphé vendredi dernier un contrat de trois ans. Il est acquis également que Jorginho, déjà prêté à Chaves la saison passée, évoluera au CSKA Sofia en 2018-19, là encore sous la forme d’un prêt. Les dirigeants ont également prêté le jeune latéral grec Alexandros Katranis à Mouscron.

Lacroix et Polomat ont des touches, mais ça ne bouge pas pour Diony

De retour de prêt du FC Bâle, Léo Lacroix fait lui aussi partie des joueurs qui n’entrent plus dans les plans de Jean-Louis Gasset. Son départ est envisagé. D’après le site RCS Live, le Suisse intéresse Strasbourg. Quant à Pierre-Yves Polomat, qui réalisait une bonne saison lors de son prêt à Auxerre avant que le club icaunais ne le renvoie à Saint-Etienne suite à une altercation en plein match avec l’un de ses coéquipiers, en mars dernier, à Rouen, il conserve une certaine côte sur le marché. L’été dernier, outre Auxerre, Sochaux et un club de Championship s’étaient intéressés à lui. D’après nos informations, deux formations étrangères sont venues aux nouvelles ces derniers jours. Mais les conditions demandées par l’ASSE, qui souhaiterait recevoir une indemnité de transfert de 500 000 € pour libérer le joueur de sa dernière année de contrat, ont fait reculer les prétendants. Les dirigeants stéphanois espèrent également trouver une porte de sortie à Loïs Diony, de retour de prêt de Bristol City. Mais en ce début d’été, il semblerait que l’on ne se bouscule pas vraiment au portillon pour l’ancien dijonnais, et celui-ci devrait être présent à la reprise de l’entraînement, vendredi, à L’Etrat.

Laurent HESS