OL – Mercato : un micmac pourrait priver Jean-Michel Aulas d'un joli chèque
Jean-Michel AulasCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
PETIT ARRANGEMENT

OL – Mercato : un micmac pourrait priver Jean-Michel Aulas d'un joli chèque

Jean-Michel Aulas, le président de l'OL, peut espérer récupérer un joli pécule grâce à la vente de Nabil Fekir. Mais l'affaire pourrait se compliquer.

Zapping But! Football Club OL : la rétrospective de l'année 2020 des Gones

Ces derniers mois, la Liga est en train de découvrir le Nabil Fekir que la Ligue 1 a connu dans ses meilleures périodes. Le milieu offensif du Bétis enchaîne les performances convaincantes et sans faire injure au club andalou, un Fekir au top de sa forme peut espérer bien mieux qu'un club de milieu de tableau de Liga.

Sans surprise, les convoitises se multiplient donc à son sujet. Et comme nous l'évoquions dernièrement, cela pourrait rapporter gros à l'OL. Le club gone, au moment de son départ, a en effet prévu un pourcentage de 20% sur a plus-value du transfert en cas de revente. Fekir ayant signé pour 20 millions d'euros environ, un transfert à 40 millions (sa valeur actuelle estimée) rapporterait 4 millions aux Gones.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L'OL

Pas de plus-value à cause d'un échange ?

Une perspective alléchante qui pourrait être plombée par un petit arrangement entre amis. En effet, le quotidien La Razon explique que l'Inter Milan est sans doute le club le plus chaud actuellement sur Fekir. Et que pour convaincre le Bétis de le lâcher, il pourrait lui offrir Stefano Sensi en échange. Une affaire qui lui permettrait de ne lâcher « que » 20 millions d'euros supplémentaire pour obtenir Fekir. Ce qui enlèverait toute possibilité de chèque juteux pour les Gones...