PSG - Mercato : Leonardo attend 5 recrues, une première piste sort du lot
Leonardo (PSG)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CHANTIER

PSG - Mercato : Leonardo attend 5 recrues, une première piste sort du lot

Dans le collimateur des dirigeants du PSG suite à l’élimination en Ligue des champions, Leonardo planche déjà sur le mercato estival avec une première piste à l’étude.

Zapping But! Football Club PSG : le Parc des Princes, une forteresse devenue vulnérable

Les dirigeants du PSG n’ont sans doute pas aimé l’élimination en demi-finales de la Ligue des champions. De Doha, ils y ont forcément vu une régression par rapport à la saison dernière, où la finale avait été atteinte par les hommes de Thomas Tuchel. 

Afin de remettre de l’ordre dans la maison PSG, Leonardo est déjà chargé de faire le ménage au mercato. Selon L’Équipe, le directeur sportif brésilien ne disposera pas d’une enveloppe extensible et comptera surtout sur les départs pour financer d’éventuelles arrivées. Dans ce rayon, cinq joueurs sont d’ores et déjà attendus.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PSG

Aurier, une piste ouverte au PSG

« À droite, si le PSG décidait de ne pas acheter Alessandro Florenzi, il devrait trouver deux latéraux, explique le quotidien sportif. Mais c’est au milieu qu’il sera épié. À part Marco Verratti, Paris n’en compte pas beaucoup. Il n’est même plus question, ici, de découvrir le remplaçant de Thiago Motta mais de trouver à la fois les remplaçants de Motta, Blaise Matuidi ou Adrien Rabiot, tout en étant capable, cette fois, de conserver ses meilleurs atouts offensifs. »

Devant ce chantier, RMC Sport affirme qu’une première piste est creusée par Leonardo. Comme déjà évoqué, celle-ci se nomme Serge Aurier. « Fan du PSG, Aurier n’est pas insensible à l’intérêt parisien mais le PSG n’est pas le seul club sur les rangs. L’AC Milan est toujours là, tout comme l’Atlético en cas de départ de l'Anglais Kieran Trippier », glisse Loïc Tanzi.

Pour résumer

Leonardo semble avoir déjà mesuré les chantiers qui occuperont son esprit au mercato estival.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert