Joie des Parisiens après le premier butCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CARNET DE NOTES

PSG - OGC Nice : Messi au top, Ekitike décevant, les notes des Parisiens

Le PSG a battu l'OGC Nice (2-1) ce soir et repris la tête de la Ligue 1. Mais tout n'a pas été rose pour les joueurs de la capitale, qui s'en sont sortis grâce à des éclairs de Lionel Messi et Kylian Mbappé. Voici les notes des joueurs.

Zapping But! Football Club PSG : le palmarès complet des Parisiens

Gianluigi Donnarumma (5) : Après une intervention d'entrée sur un centre tendu (5e), le portier italien n'a presque rien eu à faire. Sur l'égalisation niçoise, il est impuissant car ajusté à bout portant par Laborde (47e). Le match typiquement frustrant pour un gardien.

Nordi Mukiele (6) : Après une première intervention mal gérée (12e), l'ancien de Leipzig a fait meilleure impression dans ce rôle de troisième axial que comme piston. Sa qualité athlétique, notamment dans les airs, a été plus utile, son placement souvent judicieux… jusqu'à l'égalisation niçoise (47e), où il aurait pu mieux intervenir. Il s'est merveilleusement racheté en jaillissant avant de servir Kylian Mbappé pour le but de la victoire (83e).

Marquinhos (5) : Lui aussi surpris par le centre d'Atal sur l'égalisation de Laborde (47e), le Brésilien n'est toujours pas redevenu le roc qui ne laissait rien passer. Il a pour le reste gagné un duel aérien important (31e) et parfaitement assuré ses relances.

Sergio Ramos (5,5) : Sorti cadrer le porteur du ballon au départ de l'action, l'Espagnol est le moins impliqué des cinq défenseurs sur l'égalisation niçoise. Excellent dans son jeu long, avec un sans-faute sur ses transversales, il a encore miraculeusement échappé au carton jaune.

Achraf Hakimi (5) : Deux pertes de balle évitables en début de match (5e, 10e), une attitude défensive parfois questionnable dans sa surface (47e, 52e), le Marocain a longtemps vécu un match moyen, pour le moins. Mais il a eu le mérite de bien finir son match sur le plan offensif, en se proposant plus dans son couloir, avec de bons services à la clé (64e, 68e).

Vitinha (6) : Le Portugais s'est plus montré que son compère espagnol dans l'entrejeu. En première période, il a parfois tardé alors qu'il avait des solutions pour faire avancer le jeu. Mais globalement, il a beaucoup proposé entre les lignes, un cran plus haut que son binôme. Après sa frappe passée de peu à côté, il a parfaitement servi Mukiele au départ du deuxième but parisien (83e). Fabian Ruiz : 5 Le milieu espagnol a évolué dans un fauteuil, devant la défense, en prenant très peu de risque dans son jeu et en allongeant assez rarement. Il s'est fait peur devant sa surface (44e) mais n'a pour le reste pas fait de vague. Remplacé par Renato Sanches (72e), qui n'a même pas mis quinze minutes à se blesser de nouveau musculairement (86e) et d'être remplacé par Danilo Pereira (88e).

Juan Bernat (5) : Défensivement, il a régulièrement été mis en difficulté par Atal, qui fut d'ailleurs au départ de l'égalisation niçoise (47e), avec des duels perdus et quelques pertes de balles évitables. L'Espagnol a en revanche plus proposé que Hakimi dans son couloir, passant proche d'être passeur décisif pour Messi (45e+1). Remplacé par Nuno Mendes (59e).

Lionel Messi (8) : L'Argentin a confirmé, au Parc, qu'il avait définitivement retrouvé un excellent niveau cette saison. L'ancien Barcelonais a été dans tous les bons coups ou presque, de son superbe service pour Hakimi (10e) à ses percées (39e) en passant par une ouverture brillante pour Nuno Mendes (71e). Mais l'apogée de sa soirée fut évidemment cette caresse sur coup franc, qu'il avait lui-même obtenu (29e). Un régal.

Neymar (5,5) : On a parfois revu le mauvais Neymar, qui attend le contact, réalise des gestes inutiles et ralentit le jeu. Mais le Brésilien a, en contrepartie, obtenu des fautes, et s'est encore montré très disponible, avec des passes pour casser les lignes dont il a le secret. Pas en réussite dans ses frappes (36e, 64e).

Hugo Ekitike (4) : Il ne fallait pas trop en attendre de sa première titularisation, étant donné son âge (20 ans) et son faible temps de jeu depuis le début de saison, synonyme de manque de rythme. Et ce fut effectivement mitigé. Bougé physiquement (52e, 56e), notamment par Dante, il a trop décroché et pas assez pris la profondeur. Jamais dangereux, il doit évidemment parfaire son entente avec ses coéquipiers de l'attaque (2e, 23e). Il a toutefois été généreux dans son travail défensif. Remplacé par Kylian Mbappé (59e), qui a offert la victoire aux siens (83e).

Pour résumer

Le PSG a battu l'OGC Nice (2-1) ce soir et repris la tête de la Ligue 1. Mais tout n'a pas été rose pour les joueurs de la capitale, qui s'en sont sortis grâce à des éclairs de Lionel Messi et Kylian Mbappé. Voici les notes des joueurs.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.