Girondins de Bordeaux : Riolo allume le club et plaint Gourvennec

La claque enregistrée par les Girondins de Bordeaux face à l’AS Monaco au Matmut Atlantique (0-4) fait dire à Daniel Riolo que le club aquitain est déficient à tous les niveaux.

La différence de niveau entre l’AS Monaco et les Girondins de Bordeaux a sauté aux yeux ce week-end au point que même Jocelyn Gourvennec et Jean-Louis Triaud ont admis la nette supériorité des hommes de Leonardo Jardim. Daniel Riolo ne peut que se joindre à la cohorte des spectateurs actuellement subjugués par le jeu prôné par l’ASM en n’oubliant pas de descendre en règle le FCGB.

« Un coach, quel qu’il soit, ne peut pas bien bosser dans un club à ce point déficient »

« Monaco est une machine. On croyait que le PSG de la saison dernière avait flingué tous les records, mais cet ASM en a trouvé d’autres. Sa domination est telle que c’est comme si l’adversaire était là juste pour regarder. En plus de regarder, Bordeaux a aussi été ridicule. Prendre 2 buts en 5 minutes, je veux bien que l’ASM soit énorme, mais quand on voit les buts… On n’est pas loin de beaux cadeaux, souffle-t-il sur son blog. Si on ajoute les fautes absurdes de Pallois et Ounas, on a un tableau bordelais bien sombre. Gourvennec ? Il dira peut-être que c’est lui le premier responsable, mais c’est faux. Bordeaux est un club à la dérive depuis longtemps. A tous les étages. Je le dis, le répète depuis longtemps maintenant. Prendre Gourvennec, oui, c’est une bonne idée. Mais un coach, quel qu’il soit, ne peut pas bien bosser dans un club à ce point déficient. »

JP