ASSE – Mercato : le dernier crack des Verts est resté deux ans sous le nez du Stade de Reims
Lucas Gourna-DouathCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
BON COUP

ASSE – Mercato : le dernier crack des Verts est resté deux ans sous le nez du Stade de Reims

Originaire de Villeneuve-Saint-Georges en région parisienne, Lucas Gourna-Douath (17 ans) a fait ses gammes du côté de Reims avant de rejoindre l'ASSE.

Titularisé de plus en plus régulièrement par Claude Puel, Lucas Gourna-Douath (17 ans) est en train de s'imposer tranquillement à l'AS Saint-Etienne. Souvent comparé à Paul Pogba, le milieu de terrain des Verts a été chipé en 2018... au Pôle Espoirs de Reims, alors qu'il était sous le nez des Stadistes.

Comme Jonathan Bamba et Tyrone Tormin, le « petit Gourna » a en effet passé deux années dans la Marne (2016-2018). Dans l'Union, Gilles Thiéblemont (directeur du Pôle Espoirs) se souvient du phénomène.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

Les années rémoises de Lucas Gourna-Douath racontées

« Lorsqu’il est arrivé au Pôle Espoirs, il avait déjà signé un accord de non-sollicitation avec l’ASSE. Les garçons restent chez nous pendant deux ans avec un triple projet : scolaire, sportif et humain. L’idée directrice consiste à permettre à des jeunes qui sont coupés de leur famille de s’accomplir à travers une école de la vie. Lucas s’est complètement réalisé à travers cette philosophie (…) À Reims, il était très écouté par ses camarades. Même s’il possède une grosse voix, il n’avait pas besoin de hausser le ton pour se faire entendre. Il faisait référence. Aujourd’hui, il est dans le bon club au bon moment parce que Claude Puel fait confiance aux jeunes », explique l'éducateur.

Pour Gilles Thiéblemont, Lucas Gourna-Douath doit désormais « prendre le temps de gravir les marches une à une » : « C’est un joueur doté d’un excellent état d’esprit. Ludovic Paradinas, un ancien recruteur de l’ASSE, m’a ainsi raconté qu’il avait décidé de signer son premier contrat professionnel en 2020 à Saint-Étienne plutôt qu’à l’étranger parce qu’il était reconnaissant envers le club. Je ne suis pas étonné car il est mature et très bien entouré ».