Xavi
XaviCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
PRESSION

FC Barcelone : l'étonnante explication de Xavi à la contre-performance de son équipe face au Rayo Vallecano

Le FC Barcelone a déçu hier au Camp Nou pour son entrée en lice (0-0). Face à un Rayo Vallecano regroupé en défense et dangereux en contre, il n'a pas trouvé la faille. La faute à la pression exercée sur ses joueurs, selon Xavi... qui est pourtant le premier à la leur mettre !

Zapping But! Football Club FC Barcelone : les plus grosses désillusions de la décennie en Ligue des Champions

Sans doute que si le FC Barcelone avait transformé une seule de ses très nombreuses occasions hier, l'analyse de son match n'aurait pas été la même ce matin. Mais c'est bien par un 0-0 à domicile contre le Rayo Vallecano que les Blaugrana ont débuté la Liga. Et vu leur recrutement estival, vu les ambition affichées aussi bien par Xavi que par Joan Laporta, cela fait tache.

Interrogé sur cette contre-performance en conférence de presse, Xavi a notamment expliqué : "Il nous a manqué de la tranquillité dans le jeu, dans le dernier geste, et je crois que c'est dû aux attentes que nous générons". C'est sans doute vrai mais qui génère ces attentes ? C'est Xavi qui ne cesse de jurer que le Barça veut remporter tous les trophées cette saison. Les Blaugrana seraient donc victimes des ambitions de leur propre entraîneur ! Une justification qui ne tient évidemment pas la route. Plusieurs recrues ont montré hier soir qu'elles n'avaient pas du tout intégré le jeu de leur nouvelle équipe, au premier rang desquels Robert Lewandowski. Il leur faudra tout simplement du temps, pas des excuses faciles...

🗣️ Las palabras de XAVI en RUEDA DE PRENSA:

➡️ "Nos ha faltado TRANQUILIDAD y creo que ha sido por las EXPECTATIVAS GENERADAS"

¡La estamos viendo en directo!
🟣TW: https://t.co/PK67wyCYdb
🔴YT: https://t.co/lodZt5KAbW
🔵FB: https://t.co/4y3nEX4eEe pic.twitter.com/F50pkLrJ2T

— El Chiringuito TV (@elchiringuitotv) August 13, 2022

Pour résumer

Le FC Barcelone a déçu hier au Camp Nou pour son entrée en lice (0-0). Face à un Rayo Vallecano regroupé en défense et dangereux en contre, il n'a pas trouvé la faille. La faute à la pression exercée sur ses joueurs, selon Xavi... qui est pourtant le premier à la leur mettre !

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.