Juventus - Mercato : l'Italie ne veut plus de Cristiano Ronaldo, le PSG se place !
Cristiano RonaldoCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
CRITIQUES

Juventus - Mercato : l'Italie ne veut plus de Cristiano Ronaldo, le PSG se place !

Muet lors de la double confrontation entre la Juventus de Turin et le FC Porto, Cristiano Ronaldo se fait détruire sur la Botte... Une cabale aussi soudaine que violente.

Zapping But! Football Club Juventus : top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire

La Juventus de Turin éliminée en prolongations mardi face au FC Porto (3-2 après une défaite 2-1 à l'aller), il n'en fallait pas plus pour que Cristiano Ronaldo se retrouve cloué au pilori et traité comme un moins que rien par les médias italiens qui hier encore l'encensaient.

« Ronaldo est aujourd'hui un poids », va même jusqu'à titrer le Corriere dello Sport, assurant que la Juve s'interroge sur le futur de Cristiano et sur la possibilité de le pousser vers la sortie cet été à un an de la fin de son bail (2022). La Gazzetta le passe de « roi à énigme » appuyant sur le poids de son salaire pour une Juve en déficit (90 M€). Enfin, Tuttosport parle aussi d'un départ de CR7, citant trois destinations possibles. Les mêmes que d'habitude à savoir Manchester United, le PSG ou le Sporting.

Le PSG serait même une piste plus que sérieuse selon Le Parisien qui affirme que le contact, jamais rompu avec Jorge Mendes depuis 2015, se serait réactualisé mardi soir. Son arrivée ne serait toutefois conditionnée qu'au départ de Kylian Mbappé l'été prochain.

Un ex président de la Juve parle d'une « erreur absolue »

Dans cette cabale surréaliste contre le meilleur buteur de Série A (20 buts cette saison à 36 ans), les mots les plus durs viennent sans doute de Giovanni Cobolli, président du club turinois entre 2006 et 2009, qui a tiré sur le quintuple Ballon d'Or lors de son passage à Radio Punto Nuovo.

«Signer Cristiano Ronaldo était une erreur absolue. Je l'ai dit dès le premier jour. C'est un grand joueur, un champion, mais trop cher. Désormais, tout est entre les mains de la Juventus, qui lui verse un million d'euros pour chaque but qu'il marque (…) La Juventus a maintenant besoin d'une reconstruction et devrait se passer de Cristiano Ronaldo à la fin de la saison ».