LOSC : la réponse du club suite à la sanction de la DNCG

LOSC : la star, le pari, le couac... Un Mercato de tous les records chez les Dogues !

Suite à l’amende de 50.000€ infligée par la DNCG pour informations erronées, le LOSC a tenu à rétablir sa vérité par le biais d’un communiqué.

Le directeur général, Marc Ingla, sanctionné de trois mois de suspension avec sursis, et une amende de 50.000€ pour avoir communiqué des informations erronées : la DNCG n’a pas loupé le LOSC lundi soir. Ce qui augure d’un été torride entre le vice-champion de France, qui doit faire entrer 120 M€ dans les caisses, et le gendarme financier de la Ligue. Mais les Dogues ne se laissent pas faire. Dans un communiqué, ils ont tenu à expliquer ce pourquoi ils avaient été sanctionnés.

« Le Lille OSC a pris connaissance de la décision de la Commission de Contrôle des Clubs Professionnels de la DNCG qui a adressé au club une amende de 50.000€ pour une «communication erronée» dans certaines informations qui lui ont été adressées par le LOSC. La commission a infligé une suspension de trois mois avec sursis au Directeur Général du LOSC. À la lecture ce jour de quelques interprétations elles aussi erronées, le LOSC se voit contraint d’apporter quelques précisions quant au motif concret de cette décision. »

« Le club précise ainsi que la DNCG a sanctionné et remis en cause, d’un point de vue documentation, deux prêts financiers octroyés par le LOSC à deux de ses joueurs. Le LOSC souligne que l’instance a considéré qu’une erreur avait ainsi été commise mais en aucun cas la DNCG n’a contesté ni le montant, ni la légalité de ces deux opérations. »

R.N.