FC Nantes – Mercato : un nouvel élément freine le paiement du transfert de Sala

Insolvable auprès de la justice, l’agent de joueur, Willie McKay, risque gros pour avoir participé au transfert d’Emiliano Sala.

Depuis la tragique disparition d’Emiliano Sala au mois de janvier dernier, le FC Nantes et Cardiff City s’écharpent autour d’une sordide histoire de gros sous. L’Argentin, souvenez-vous, a été transféré juste avant que son avion ne s’abime dans la Manche, et les Canaris réclament toujours au club gallois le paiement de la première échéance de 6 M€ sur le transfert (17 M€).

Si le litige est actuellement tranché devant la FIFA, et que l’instance, on vous le rappelle, a laissé aux Bluebirds jusqu’au 13 avril pour régler la note, un nouvel élément, révélé par le Telegraph, pourrait encore faire trainer le dossier… Et inciter Cardiff City à présenter un nouveau recours.

Une erreur qui pourrait coûter cher à McKay et au FC Nantes

Mandaté par le FC Nantes pour gérer le transfert, Willie McKay aurait fauté auprès de la justice britannique. Gérant les négociations entre les deux clubs, l’agent était interdit de promouvoir ou de diriger une entreprise sans la permission du Tribunal du conté de Doncaster.

En août dernier, McKay avait signé un accord avec la justice pour être déclaré insolvable et déchargé de ses dettes. Accord non respecté puisqu’il n’a pas avisé le tribunal de son rôle dans le dossier Sala. Une erreur qui pourraient lui valoir deux ans de prison… Et qui offre en prime un argument à Cardiff pour dénoncer le deal.

Arnaud Carond

Supporters NANTAIS, votre APPLICATION 100% Canaris est disponible.

La version IOS (iPhone) est disponible sur l’App Store

La version Android (Samsung) est disponible sur Google Play