PSG, OM, OL, ASSE, FC Nantes, RC Lens : la LFP rame pour être payée, Mediapro annonce des bénéfices records
Jaume Roures (PDG de Mediapro)Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
DROITS TV

PSG, OM, OL, ASSE, FC Nantes, RC Lens : la LFP rame pour être payée, Mediapro annonce des bénéfices records

Mauvais payeur des droits TV de Ligue 1 et de Ligue 2, le groupe Mediapro a annoncé ses chiffres économiques pour 2019... Et ils sont bons.

Assurant avoir quelques difficultés du fait de la crise du Covid-19, Mediapro ne s'est pas acquitté de sa traite de droits TV d'octobre dernier et a entamé une procédure de conciliation au tribunal de Nanterre afin d'obtenir de la LFP de 170 à 200 M€ des droits de la saison 2020-21. Une situation qui place les clubs de Ligue 1 dans la pire des situations qui soient et oblige la Ligue à contracter des prêts pour éviter des faillites de ses clubs.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE LA LIGUE 1

Des bénéfices de 188 M€

Dans le même temps, le média ibérique CincoDias a publié les résultats financiers du groupe Mediapro en 2019. Si les revenus d'avant-Covid ont chuté de 19%, passant de 1,41 milliard à 1,2 milliards, le rapport révèle que le groupe sino-espagnol avait dans le même temps augmenté ses bénéfices après impôts de … 45% avec 188 M€ d'excédent d'exploitation.

Un chiffre surprenant mais qui s'explique par le succès de Mediapro dans la commercialisation de ses droits médias à l'étranger (4,48 milliards sur cinq ans pour la Liga) et par ses accords de diffusion très profitables avec d'autres opérateurs. La société basée à Barcelone est-elle réellement en si mauvaise santé qu'elle veut le faire croire ?