PSG – OM : blessés, supporters, prolongation… La mise au point de Thomas Tuchel avant le Classique

PSG - OM : la mise au point de Thomas Tuchel avant le Classique

Ce samedi après-midi, Thomas Tuchel était en conférence de presse avant PSG – OM. Voici les mots forts du coach francilien.

Sur les blessés

« Cavani, Draxler et Neymar sont blessés et indisponibles pour demain. Tous les autres joueurs sont avec l’équipe.Neymar continue ses soins. C’est bien qu’il soit avec nous désormais dans le vestiaire. J’ai été trop confiant avec Edi Cavani, j’ai mis de la pression. J’aimerias qu’il joue demain, mais ce n’est pas possible. Je ne peux pas donner de délai, on doit être patient. »

Sur l’OM

« Les Marseillais sont en forme, ils ont enchaînés des bons résultats et ont gagné de la qualité et de la confiance. C’est un match difficile, il est nécessaire d’être à notre meilleur niveau. Ils sont dangereux devant avec Ocampos, Balotelli, Germain et Thauvin. Notre objectif sera de contrôler le match, d’avoir la possession pour gagner ! »

Pas le match du rachat pour le PSG

« Nous faisons une très bonne saison. Mais nous avons perdu contre Manchester, c’est très triste pour nous et nos supporters. Si on gagne demain, cela ne change pas la situation : nous jouerons pas le quart de finale de Ligue des champions. »

Sur la grogne des supporters

« Si nos supporters font une grève, je serai déçu. Ce n’est pas mérité. (…) On n’aurait pas de support à cause de la VAR à la 90e minute ? On sait qu’ils sont déçus, ce n’est pas nécessaire de le montrer encore et encore, on a compris. Les plus déçus, c’est nous. »

Sur les critiques

« Ceux qui disent qu’on manque de caractère n’ont sans doute jamais perdu… On a montré notre caractère contre Naples, Liverpool, Belgrade, Marseille… Ce n’est pas vrai. Les joueurs qui disent ça n’ont jamais gagné la Ligue des champions. »

Sur sa prolongation annoncée

« Nous avons discuté d’une prolongation de mon contrat cet hiver. On n’a pas trouvé d’accord. J’ai dit qu’il n’était pas possible de parler entre Lyon et Marseille parce qu’il y avait beaucoup de matchs. On va discuter tranquillement de ça pendant la trêve. »

Retranscription : comptes Twitter du PSG et du Parisien.

Arnaud Carond