PSG : insulté à Barcelone, al-Khelaïfi est en plus encore inquiété judiciairement
Nasser al-Khelaïfi Credit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CORRUPTION

PSG : insulté à Barcelone, al-Khelaïfi est en plus encore inquiété judiciairement

Le président du PSG, Nasser al-Khelaïfi, ne vit pas une super journée du côté de Barcelone. Non seulement il est insulté par les fans des Blaugranas mais en plus, il a appris que la justice suisse avait fait appel de sa relaxe dans une affaire de corruption.

Nasser al-Khelaïfi doit espérer que son équipe lui fera plaisir ce soir. Car depuis qu'il a mis le pied en Catalogne, hier, le président du PSG vit des moments troublés. A son arrivée à l'hôtel où réside son équipe, il a été insulté par des supporters barcelonais, qui l'ont traité de voleur et d'autres mots moins sympathiques en raison des contacts présumés du club de la capitale avec Lionel Messi. Et ce mardi, autre mauvaise nouvelle…

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PSG

28 mois de prison avaient été requis à son encontre

L'Equipe annonce que la justice suisse va faire appel de sa relaxe dans l'affaire de corruption présumée pour les droits TV des Coupes du monde 2026 et 2030. En tant que patron de beIN Media Group, al-Khelaïfi aurait fait des cadeaux à Jérôme Valcke, ancien numéro deux de la FIFA, afin d'obtenir les droits TV pour ces deux événements pour certaines parties du monde. Les deux hommes avaient été relaxés mais le service de communication du Ministère public de la Confédération helvétique a annoncé ce soir à L'Equipe :

« Le MPC confirme avoir fait appel à la Cour d'appel du Tribunal pénal fédéral (TPF) du jugement prononcé par la Cour des affaires pénales le 30 octobre 2020. Dans son appel, le MPC requiert des modifications du jugement de première instance en vue de la condamnation des trois accusés (Nasser al-Khelaïfi, Jérôme Valcke et Konstantinos Nteris) pour les infractions qui faisaient l'objet de l'acte d'accusation. » Vingt-huit mois de prison avaient été à l'encontre du président du PSG…