Claude Puel
Claude PuelCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
LIMOGEAGE

ASSE – INFO BUT ! : Puel a failli sauter, son successeur était en salle d'attente

Claude Puel est toujours le coach de l'ASSE, 20e de L1, mais selon nos informations, le Castrais est vraiment un miraculé...

Zapping But! Football Club ASSE : l'hommage des Verts à Loïc Perrin

Selon nos informations, Claude Puel est passé très près d'un licenciement à trois reprises, ces dernières semaines. Alors que le public de Geoffroy-Guichard avait commencé à demander sa démission lors du lourd revers concédé face à Nice (0-3), le 25 septembre, le manager des Verts était sur la sellette en interne. Le clan Romeyer avait demandé une première fois sa tête, mais la bonne réaction de l'équipe lors du derby face à Lyon (1-1), avec l'égalisation de dernière minute de Wahbi Khazri, avait permis au Castrais de conserver son poste.

Puel jouait sa tête à chaque match depuis la défaite à Strasbourg

Mais dans la foulée, Puel avait perdu beaucoup de crédit lors de la défaite à Strasbourg (1-5). Et son remplacement était envisagé en cas de mauvais résultat face à Angers (2-2). Menée 2-0, l'ASSE avait réussi à arracher un point dans le temps additionnel. Après son match nul à Metz (1-1), une autre « remontada » a été salutaire, face à Clermont (3-2). Mais Puel restait sous la menace à Troyes (1-0), où l'équipe est parvenue à signer un deuxième succès consécutif qui a à nouveau permis à son coach de sauver sa place. Une place qui ne devrait pas être remise en cause malgré la défaite d'hier contre Paris (1-3).

David Guion était envisagé

Selon nos informations, en cas de licenciement de Claude Puel, c'est la piste menant à David Guion qui était envisagée par les dirigeants stéphanois pour prendre la relève du Castrais. Libre depuis son départ de Reims, Guion, passé par l'ASSE en tant qu'adjoint de Laurent Roussey et comme directeur du centre de formation, était aussi le favori d'un des deux projets de reprise à avoir adressé une offre de rachat aux actionnaires actuels : celui piloté par Jean-Michel Roussier.

Pour résumer

En cas de licenciement de Claude Puel, c'est la piste menant à David Guion qui était envisagée par les dirigeants stéphanois pour prendre la relève du Castrais. Libre depuis son départ de Reims, Guion, passé par l'ASSE en tant qu'adjoint de Laurent Roussey et comme directeur du centre de formation, était aussi le favori d'un des deux projets de reprise à avoir adressé une offre de rachat aux actionnaires actuels : celui piloté par Jean-Michel Roussier.

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS