Jean-Pierre CaillotCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
SOUVENIRS

FC Nantes : le président du Stade de Reims est très attaché à la Cité des Ducs !

Les matches contre le FC Nantes ne laissent jamais insensible le président du Stade de Reims, Jean-Pierre Caillot. En effet, dans sa jeunesse, il a passé trois années sur les bords de l'Erdre pour ses études.

Zapping But! Football Club FC Nantes : les transferts les plus chers

Cet après-midi, le Stade de Reims accueille le FC Nantes à Delaune. Un adversaire qui réveille de jolis souvenirs chez le président champenois, Jean-Pierre Caillot. "Nantes, j'y suis attaché pour la vie !", a-t-il déclaré à France Bleu. En septembre 1981, à seulement 20 ans, il était arrivé dans la Cité des Ducs pour trois années au cours desquelles il a exploré le monde de la nuit nantaise, vécu dans un petit appartement... mais jamais mis les pieds à Saupin puis à la Beaujoire !

"J'avais connu Saupin un an avant d'arriver à Nantes, a-t-il expliqué à la radio. J'avais envisagé d'aller voir des matches européens à la Beaujoire mais malheureusement, c'est l'année où le parcours s'arrête tôt. Mon arrivée coïncide avec l'élimination en 32e de finale de la Coupe de l'UEFA par Lokeren et je n'ai pas eu l'occasion ensuite d'y retourner. Mon premier match contre le FCN en tant que président de Reims, c'était une semaine avant que Waldemar Kita ne prenne la présidence du club. On fait la 1ère journée de championnat là-bas. C'était quand même une très belle affiche du passé, à l'époque le match décalé se disputait le lundi soir et ce jour-là, on en prend cinq. Le lendemain, j'ai un agent de joueurs au téléphone qui me dit : "Je savais que tu avais fait tes études à Nantes, je ne savais pas que tu y avais oublié tes valises". Quand il y a le match Reims-Nantes, j'ai beaucoup de copains supporters du FC Nantes que j'invite au stadeCaillot. Comme quoi, je suis ni rancunier ni sectaire."

Pour résumer

Les matches contre le FC Nantes ne laissent jamais insensible le président du Stade de Reims, Jean-Pierre Caillot. En effet, dans sa jeunesse, il a passé trois années sur les bords de l'Erdre pour ses études... mais n'est jamais allé voir les Canaris !

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.