Stade Rennais – OGC Nice (1-2) : Julien Stéphan remet les pendules à l’heure

Stade Rennais : Stéphan tient un vrai couteau-suisse avec Camavinga

L’entraîneur du Stade Rennais, Julien Stéphan, a rappelé après la défaite à domicile contre Nice (1-2) que son équipe était en reconstruction.

C’est un Julien Stéphan étrangement souriant qui s’est exprimé au micro de beIN Sport après la défaite de son Stade Rennais contre l’OGC Nice (1-2). Comme si l’entraîneur des Bretons était satisfait de ne plus avoir à supporter le poids de la 1ère place et de l’entame de saison parfaite… Il en a profité pour rappeler certaines vérités sur le potentiel de son équipe.

« On a eu deux périodes bien distinctes. Une première très intéressante dans l’animation, une deuxième qui est restée correcte avant le tournant du match avec ce pénalty. Après cette égalisation, on est sorti du match, on a manqué d’intensité, d’énergie. On a été battus dans les duels, on a été lents dans les transmissions. On a laissé de l’espoir à cette équipe niçoise, qui y a cru et a marqué dans les arrêts de jeu. »

« Cette deuxième mi-temps a été insuffisante. C’est une bonne piqûre de rappel pour nous montrer que quand nous ne sommes pas à 100%, on devient une équipe très moyenne. Nous n’avons jamais parlé du record. Nous n’étions pas les meilleurs avant ce match, nous ne sommes pas les plus nuls après. Il y a de meilleures équipes que nous pour jouer le haut du tableau. Nous sommes en reconstruction, nous avons perdu énormément de joueurs, il faut du temps. »

R.N.