ASSE – L’analyse de Laurent Hess : « La flamme s’éteint »

ASSE – L'analyse de Laurent Hess : « La flamme s'éteint»

Notre correspondant à Saint-Etienne revient sur la défaite de l’ASSE à Marseille (0-2), qui sonne le glas, selon lui, des derniers espoirs d’accrocher la Ligue des champions, pour les Verts.

« C’est fait : l’OM a enfin battu une équipe du Top 4 cette saison, après cinq défaites de rang. Mais l’ASSE n’est plus une équipe du Top 4 puisque l’OM lui est passée devant hier soir. Les Marseillais ont vite plié l’affaire avec un premier but de Mario Balotelli sur un corner et un second de Florian Thauvin sur un penalty concédé par Mathieu Debuchy, suite à une main. En 20 minutes, l’OM a fait la différence, et l’ASSE n’a jamais réussi à lui contester la victoire.

5e, ce serait déjà très bien pour cette ASSE 2018-2019

Terriblement empruntés avec le ballon, les Verts n’ont pas été capables d’adresser le moindre tir cadré lors de la première heure de jeu, une première pour eux cette saison. L’entrée en jeu de Robert Beric à la mi-temps, à la place de Loïc Perrin, touché au mollet, a apporté un peu plus de poids, devant, en point de fixation, mais Steve Mandanda n’a eu à s’employer que sur un corner direct de Wahbi Khazri.

Le Tunisien a été le seul Vert menaçant, le plus déterminé aussi, dans une équipe sans imagination, sans liant, sans véritable réaction. Aux abonnés absents au coup d’envoi, les Verts ont montré un visage triste et pâle qui contrastait au Vélodrome avec les sourires marseillais, celui de Balotelli en particulier. Si l’OM peut se réjouir de son Mercato, l’ASSE, elle, sort de l’hiver démunie. Ole Selnaes, auteur d’un doublé pour son premier match en Chine, n’est plus là, Kévin Monnet-Paquet et Gabriel Silva non plus.

Le podium s’est envolé et plus personne ne peut croire à la Ligue des champions maintenant, dans le Forez. L’équipe a montré trop de limites contre les « gros ». Il ne lui en reste plus qu’un à jouer, Lille, dès ce week-end. Mais pour espérer jouer la Ligue Europa la saison prochaine, il faudra continuer de perdre un minimum de points contre les « petits ». Ce qui n’est pas gagné si les Verts ne haussent pas un peu le niveau. Cela vaut notamment pour certains cadres, voire même pour tous. Car de Ruffier, incapable de s’imposer dans ses six mètres, à Khazri, muet lors de ses 6 derniers matches, en passant par Cabella, qui n’a pas dû donner beaucoup de regrets à Rudi Garcia dimanche soir, ou par Hamouma, inexistant à Marseille, qui est performant dans cette équipe stéphanoise en ce moment ? »

Laurent HESS

Supporters STÉPHANOIS, votre APPLICATION 100% Verts est disponible.

La version IOS (iPhone) est disponible sur l’App Store

La version Android (Samsung) est disponible sur Google Play

 

Rejoignez notre chaîne But! Football Club pour encore plus de contenus sur le monde du ballon rond.