ASSE – Mercato : Larqué explose et détruit les trois quarts de l’effectif !

Lorsque Jean-Michel Larqué évoque l’ASSE, ce n’est pas pour ne rien dire. Attention, l’ancien meneur de jeu des Verts est très énervé…

L’élimination de l’ASSE sur le terrain de Strasbourg mercredi soir en seizièmes de finale de la Coupe de la Ligue n’est que la dernière preuve du délitement des Verts. Partis en boulet de canon, les hommes d’Oscar Garcia n’ont décroché que deux victoires lors de leurs huit derniers matches. Et déjà, certains observateurs en concluent à l’échec du mercato estival.

« Selnaes, sur vingt passes, il en fait dix-neuf en retrait »

Parmi eux, Jean-Michel Larqué. Connu pour avoir al dent dure, l’ancien meneur de jeu des Verts a listé sur RMC les joueurs dont le niveau lui paraît trop faible pour évoluer à l’ASSE. Ses propos sont repris par le site Poteaux-Carrés.

« Je crois en effet qu’il y a eu plantage dans le recrutement. Quand je regarde les bons joueurs qui constituent cet effectif, à part Ruffier, le courage de Théophile-Catherine, Loïc Perrin… quand il est là. Quand il est absent, c’est une vraie catastrophe. Au milieu de terrain, c’est le désert de Gobi. Il y a de temps en temps de bons footballeurs. L’un s’appelle Cabella, qui a un peu de football. L’autre s’appelle Bamba, qui a été le meilleur attaquant hier. Il y a Hamouma. Le reste, c’est des coureurs à pied. Selnaes, sur vingt passes, il en fait dix-neuf en retrait. Et sur les dix-neuf passes en retrait qu’il fait, il met deux secondes entre le contrôle et la passe. Comparé à lui, j’étais un éclair. Söderlund, c’est sans doute l’attaquant qui fait le plus de fautes sur l’adversaire. La première des choses qu’il fait quand il voit un ballon en l’air, c’est mettre un bouchon au défenseur central pour avoir une chance d’attraper le ballon. »

« Diony, plus de 7 M€, c’est inimaginable ! »

Larqué s’attarde en particulier sur le cas de Loïs Diony, actuellement blessé et qui n’a toujours pas inscrit son premier but sous les couleurs de l’ASSE, qu’il a revêtues au mois de juillet.

« Diony, plus de 7 M€, c’est inimaginable ! Il ne touche jamais le ballon ! Je voudrais savoir comment il a été recruté. Je me rappelle les propos de Gilles Grimandi, scout à Arsenal. Quand il voit un joueur et qu’on pense du côté d’Arsenal qu’il est intéressé et intéressant, il le voit vingt ou vingt-cinq fois. Je ne peux pas imaginer qu’un recruteur quel qu’il soit ayant vu Diony vingt-cinq fois puisse se dire : ‘C’est le joueur qui va nous faire progresser.’ Ce n’est pas possible ! Et puis les autres… Janko, Diousse, Gabriel Silva, Hernani… Vous les connaissiez, c’étaient tous des joueurs que tout le monde voulait… Mbengue, c’est une catastrophe. Il a deux pieds gauches. L’un lui sert à accélérer et l’autre à débrayer. Parfois il se trompe et il y a un accident. Ce n’est pas possible qu’on puisse s’appuyer sur un joueur comme ça ne serait-ce que de temps en temps ! »

C’est bon, tout le monde a eu sa part ?

Sylvain Opair

Abonnez-vous deux ans à But ! Sainté et recevez un maillot 2017-2018 de l’ASSE.

Rendez-vous sur notre boutique