ASSE – Mercato : le dossier Saliba crucial dans le départ annoncé de Gasset ?

ASSE – Mercato : couac en vue avec Arsenal pour Saliba, un autre club sur le coup ?

L’Equipe, dans son édition du jour, confirme que dans la configuration actuelle, Jean-Louis Gasset souhaite quitter l’ASSE cet été.

C’est une nouvelle qui a fait l’effet d’une bombe et qui vient en même temps confirmer l’incertitude récente. Canal + a révélé hier soir que Jean-Louis Gasset avait décidé de quitter l’ASSE en fin de saison. L’Equipe lui emboîte le pas ce dimanche en annonçant que dans les conditions actuelles « Gasset refuse de rester un an de plus ».

Le quotidien en dit un peu plus sur ces « conditions », clairement établies lors de la réunion cette semaine entre Jean-Louis Gasset et sa direction. Réunion où est apparue de claires divergences de points de vue dans la politique sportive à adopter à l’avenir. Avec un point de discorde qui semble crucial. Roland Romeyer et Bernard Caiazzo auraient annoncé leur désir de vendre le jeune William Saliba tout en mettant un doute sur la levée de l’option d’achat de Kolodziejczak. La goutte d’eau de trop dans un contexte déjà compliqué. L’Equipe rappelle en effet quelques points de tensions apparus ces derniers mois : refus d’enrôler un latéral droit cet hiver, refus de débloquer 75 000€ pour un stage en Espagne cet hiver, vente de Selnaes en Chine ou encore prolongation « forcée » de Beric.

Toutes ces données donnent donc visiblement envie à Gasset de plier bagage. Toutefois, après la victoire face à Nice (3-0), le coach a refusé de confirmer ce départ. « Si je savais, je le dirais maintenant ». Un espoir semble donc permis, mais il dépendra clairement de la capacité du duo Romeyer – Caiazzo à répondre aux garanties exprimées par le coach de l’ASSE. « Je m’étais déjà la saison passée posé la question. J’ai hésité l’an dernier à repartir. Mais il y a des gens qui nous aiment. Il faut du repos, de la lucidité et une bonne discussion. Je vais voir avec les dirigeants. Ils ont parlé de finance. J’ai parlé de santé car je commence à être un peu vieux. On va donc se revoir ». Aujourd’hui, la tendance semble cependant négative…

Julien Pédebos