RC Lens – FC Lorient (0-1) : Montanier et Gillet ont diagnostiqué le mal qui ronge les Sang et Or

RC Lens – FC Lorient (0-1) : Montanier et Gillet ont diagnostiqué le mal qui ronge les Sang et Or

Philippe Montanier et Guillaume Gillet dressent un constat assez similaire à l’issue de la défaite du RC Lens sur sa pelouse face à Lorient mardi soir (0-1).

Décidémment, les journées de Ligue 2 se suivent et ne se ressemblent pas pour le RC Lens. Vainqueur à Grenoble le week-end dernier (2-0) et remonté dans les places de barragistes pour la montée, les Sang et Or ont rechuté à Bollaert face à un concurrent direct ce mardi (défaite 1-0 face à Lorient). Le Racing a donc fait la mauvaise opération, quittant à nouveau le Top 5.

« Pas été juste offensivement »

A l’issue de la rencontre, Philippe Montanier refusait de s’avouer vaincu dans la course à la montée mais reconnaissait les carences de ses hommes : « Il fallait être hermétique, avoir plus de justesse technique, il fallait plus peser offensivement. Je me suis satisfait à Grenoble, mais ce soir techniquement nous n’avons pas été justes offensivement, nous n’avons pas su mettre assez de pression ».

« On se tire une balle dans le pied après chaque sortie comme ce soir »

Une analyse sur la pauvreté du jeu offensif lensois appuyée par Guillaume Gillet, très en colère contre la prestation de son équipe : « Il y a des matches où l’on donne tout et nous sommes frustrés. Ce soir, face à un concurrent direct, on ne mérite pas beaucoup mieux. On a été insipides dans le domaine offensif, il n’y avait pas beaucoup de solutions. C’est dommage de retomber dans nos travers. C’est très compliqué de vivre une saison comme ça. Ca fait des mois que l’on alterne le bon et le très mauvais. J’espère ne pas payer les pots cassés à la fin de saison. Rien n’est encore terminé, mais on se tire une balle dans le pied après chaque sortie comme ce soir ».

Arnaud Carond