LOSC - SB29 (0-0) : les 3 péchés capitaux de Christophe Galtier
Christophe Galtier et Renato SanchesCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
DÉCEPTION

LOSC - SB29 (0-0) : les 3 péchés capitaux de Christophe Galtier

Homme de base de la très belle première place du LOSC en Ligue 1, Christophe Galtier a pourtant commis trois erreurs ayant coûté la victoire aux Dogues ce soir face au Stade Brestois (0-0).

Zapping But! Football Club LOSC : le parcours en Europa League des Dogues

Laisser Yazici sur le banc

C'est facile de critiquer après coup les choix d'un entraîneur contraint de faire tourner en cette saison aux cadences infernales. Mais laisser Yusuf Yazici aussi longtemps sur le banc (il est rentré à l'heure de jeu) était une erreur. Parce que la patte gauche du Turc a été immédiatement précieuse sur les coups de pied arrêtés. Sans compter qu'au vu de sa qualité de frappe, il aurait pu permettre de faire sauter le verrou breton par des tirs de loin.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU LOSC

Ne pas tenter le tout pour le tout

Autant, en première période, le Stade Brestois s'est montré dangereux en contre-attaque, autant après la pause, il n'a pas existé offensivement. Alors, pourquoi avoir fait sortir Ikoné au moment de faire entrer Yazici à la 61e ? Le LOSC aurait dû lancer toutes ses forces offensives dans la bataille à ce moment-là de la partie, surtout que le SB29 était vraiment acculé sur son but et donnait l'impression d'être au bord de la rupture.

Ne pas avoir titularisé Renato Sanches

Il paraît que le Portugais n'est pas commode à gérer parce qu'il veut tout le temps jouer, être à fond et se montre trop perfectionniste. Mais s'il est comme ça, c'est parce qu'il a un talent énorme, du genre à déstabiliser une défense regroupée. Renato Sanches n'est entré en jeu qu'à la 71e minute, à la place de Xeka. A la mi-temps, ç'aurait été encore mieux. Et le titulariser encore plus…