OL - FC Lorient (4-1) : Lyon troisième provisoire, les 3 choses à retenir de la gifle aux Merlus
Houssem Aouar, premier buteur du match.Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

OL - FC Lorient (4-1) : Lyon troisième provisoire, les 3 choses à retenir de la gifle aux Merlus

Archi-dominateur, l’OL aura mis plus d’une mi-temps à prendre le meilleur sur Lorient (4-1, buts d’Aouar, Paqueta et doublé de Guimaraes) mais l’objectif de mettre la pression sur Monaco est atteint.

Zapping But! Football Club OL : Top 10 des salaires de la saison 2020 / 2021

Avant les deux Multiplex de la 37e et la 38e journée, l’OL avait encore une occasion de mettre la pression sur l’AS Monaco, en déplacement demain (17h05) à Reims. Même si rien ne fut facile, les Gones y sont parvenus, s'emparant provisoirement de la 3e place.

Devant, c’était les vendanges !

Cherki (1e, 6e), Toko-Ekambi (15e), Aouar (20e, 52e) Kadewere (par deux fois à la 39e), Guimaraes (39e, 58e), Cornet (58e), Diomandé (67e), Paqueta (85e), Keita (89e) ... Les occasions nettes se sont enchaînées sur le but de Paul Nardi et, en l’absence de Memphis Depay, les Gones ont vraiment vendangé ce samedi après-midi. Heureusement sans conséquences même si les Merlus ont aussi eu des balles de 0-1 en première période, notamment par Yoann Wissa, lequel a perdu son face-à-face devant Anthony Lopes.

Le milieu a dynamité les Merlus en moins de 30 minutes

Si les attaquants rhodaniens n’étaient pas en réussite, il n’en était pas de même du milieu. Houssem Aouar a d’abord ouvert la marque d’une action de classe après un contrôle en extension (53e). Profitant d’une frappe mal repoussée de Karl Toko Ekambi, Lucas Paqueta a doublé la mise de la tête (65e) avant que Bruno Guimaraes ne s’y reprenne à deux fois pour transformer un penalty qu’il avait lui-même provoqué (69e). Le dernier nommé s’est même offert un doublé sur une remise du talon d’Islam Slimani (78e). La récompense d’un trio qui n’a eu de cesse de se projeter vers l’avant.

Les Bad Gones étaient chauds

Drôle d’ambiance au Groupama Stadium. Si les tribunes sont toujours fermées, les Bad Gones ont donné de la voix pendant 90 minutes sur le parvis du stade, se faisant entendre depuis leur virage Nord. Une mise en bouche des ambiances qu’on retrouvera prochainement dans les stades français... 

 

Pour résumer

Face à Lorient (17e de L1), l’OL n’a pas flanché dans la course au podium (victoire 4-1). Les Gones sont provisoirement troisièmes.

Alexandre Corboz
Article écrit par Alexandre Corboz