OL, FC Barcelone – Mercato : Depay a acté son choix, Pellestri prêt à un gros sacrifice pour venir ?
Memphis DepayCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
TRANSFERTS

OL, FC Barcelone – Mercato : Depay a acté son choix, Pellestri prêt à un gros sacrifice pour venir ?

Le président Jean-Michel Aulas avait acté la date de ce vendredi pour les derniers départs de l'OL. Mais le feuilleton pourrait bien s'étirer.

Afin de s'éviter une préparation compliquée pour le choc face à l'OM et une dernière ligne droite du Mercato tendue, l'OL voulait faire les choses dans l'ordre. Voilà pourquoi Jean-Michel Aulas souhaitait que tout soit réglé d'ici ce vendredi. Mais ce Mercato est encore plus particulier que les précédents...

Houssem Aouar est encore loin d'être parti et Memphis Depay risque de devenir un dossier très épineux. En fin de contrat dans un an, le Néerlandais doit partir ou rester avec une prolongation en vue. Mais à en croire le Progrès, son choix serait acté. « Il veut partir », assure le quotidien régional.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L'OL

Depay veut absolument rejoindre le Barça

Convoité par Ronald Koeman qui voit en lui le remplaçant parfait de Luis Suarez, Memphis Depay attend donc désormais que les choses se débloquent. Mais problème de taille, « le Barça reste dans l’incapacité de faire une offre à l’OL », assure le Progrès. Parmi les autres dossiers chauds, celui de l'ailier uruguayen Facundo Pellistri.

Alors que le club de Penarol a refroidi l'ambiance en assurant que le joueur resterait finalement jusqu'en décembre, le joueur proposerait de gros sacrifices selon le Progrès. « Pellistri serait prêt à abandonner à son club sa part sur le transfert - 1,3 million d’euros en renonçant à 20 % du montant des 5 millions, et à 300 000 euros sur les bonus (2 millions) - pour qu’il le laisse partir immédiatement. Difficile d’être plus déterminé… », écrit le quotidien.

Pour résumer

Le président Jean-Michel Aulas avait acté la date de ce vendredi pour les derniers départs de l'OL. Mais le feuilleton pourrait bien s'étirer.

Julien Pédebos
Rédacteur
Julien Pédebos