OM - Stade Rennais (1-0) : Sampaoli explique ce qui va changer contre Brest samedi
Jorge SampaoliCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
PREMIÈRE PERFECTIBLE

OM - Stade Rennais (1-0) : Sampaoli explique ce qui va changer contre Brest samedi

Le nouvel entraîneur de l'OM, Jorge Sampaoli, a connu des débuts victorieux contre le Stade Rennais (1-0) hier. Mais il assure que les progrès seront visibles dès samedi contre Brest.

Zapping But! Football Club OM : le calendrier complet de la saison 2020-2021

La victoire a été au rendez-vous pour l'Olympique de Marseille ce soir, à l'occasion des débuts de Jorge Sampaoli sur son banc. Le Stade Rennais a plié à la 88e minute sur un coup de tête de Michaël Cuisance après un centre en cloche de Luis Henrique. Avant cela, le jeu avait été très laborieux en dépit d'une envie fort légitime vu le contexte. Mais en conférence de presse après la rencontre, Sampaoli a fait savoir que les progrès dans le jeu seraient visibles dès samedi pour la réception de Brest (17h).

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE DE MARSEILLE

"Il reste beaucoup de choses à améliorer"

« Après l'élimination de dimanche, avoir seulement deux jours avec l'équipe, ce n'était pas simple. Avec le changement d'entraîneur et de fonctionnement, j'ai vu une adhésion au changement de système, il reste beaucoup de choses à corriger. Il nous a manqué du jeu vers l'intérieur, on ne pouvait pas tout faire en deux jours. On a fait plus de vidéos que de terrain, mais samedi, on va avoir un match et on va utiliser nos ressources pour que la fatigue n'impacte pas notre jeu. Il reste beaucoup de choses à améliorer. »

« Cette victoire est un pas en avant, avoir vu cette joie est un soulagement, c'est une victoire à domicile dans un stade qui semble gigantesque, même sans public, on ressent son énergie. C'était important de retrouver de la confiance et de trouver une identité de jeu pour le club et pour la ville. L'idée de base est d'attaquer à six et de défendre à quatre. Ici, ça va vite dans les transitions, il faut faire attention. La principale chose que j'ai corrigé, une sorte de passivité offensive. On va travailler à récupérer plus haut. Le message du jour était qu'il fallait attaquer. »