Parc des PrincesCredit Photo - Icon Sport
par Fabien Chorlet
DÉCLARATIONS

PSG : la maire de Paris fait une annonce radicale sur la vente du Parc des Princes

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a affirmé que le Parc des Princes n'était pas à vendre.

Zapping But! Football Club TOP 10 des meilleurs buteurs de Ligue 1 Uber Eats

Dans les colonnes du Parisien, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a affirmé que le Parc des Princes, convoité par l'actionnaire du Paris Saint-Germain, ne "sera pas vendu" au club de la capitale. "C'est une position ferme et définitive. Il s'agit d'un patrimoine exceptionnel des Parisiens", a précisé l'élue socialiste. 

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN
Podcast Men's Up Life
 

La réaction du PSG

Par le biais d'un porte-parole, le champion de France en titre a déjà réagi à cette annonce d'Anne Hidalgo. "Il est décevant d'entendre que la Maire de Paris veut déloger le Paris Saint-Germain et ses supporters du Parc des Princes tout en ajoutant des dizaines de millions d'euros à la charge des contribuables parisiens pour maintenir la structure d’un stade qui a plus 50 ans et a besoin d’une rénovation complète. Le PSG et le Parc des Princes font partie de l'histoire et du patrimoine de Paris. Le PSG a déjà investi plus de 85 millions d'euros pour entretenir le stade, et s’est engagé à investir 500 millions d'euros supplémentaires. Notre projet est d’offrir aux fans, et à tous les Parisiens, un stade performant afin de permettre au PSG de se développer et de jouer au plus haut niveau. Il est évident qu’un investissement aussi important ne sera réalisé par le PSG que si nous devenons propriétaires du Parc des Princes. En fermant définitivement les discussions de rachat entamées depuis très longtemps et en refusant notre investissement très significatif pour rénover le Parc, la Maire force le PSG à quitter sa maison et fait peser une charge fiscale de plusieurs millions d'euros sur les contribuables parisiens. Tout le monde est perdant dans la position prise par la Maire. Le Paris Saint-Germain est maintenant obligé de trouver des options alternatives pour relocaliser le Club, privant Paris d’un investissement majeur pour son attractivité. Ce n’est pas l’issue que le Club, ni ses supporters, espérions."

Pour résumer

Dans les colonnes du Parisien, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a affirmé que le Parc des Princes, convoité par l'actionnaire du Paris Saint-Germain, ne "sera pas vendu" au club de la capitale.

Fabien Chorlet
Rédacteur
Fabien Chorlet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.