PSG - Mercato : après Mbappé, l'émir du Qatar déjà prêt à achever le Real Madrid avec Haaland ?
Erling Haaland (Dortmund)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
ESTOCADE

PSG - Mercato : après Mbappé, l'émir du Qatar déjà prêt à achever le Real Madrid avec Haaland ?

Après avoir résisté aux offensives du Real Madrid au sujet de Kylian Mbappé au mercato estival, les dirigeants du PSG savent qu’ils pourront se lancer sur Erling Haaland en 2022.

Zapping But! Football Club Bordeaux, PSG, OM, OL, ASSE : le top 10 des meilleurs buteurs de Ligue 1 en activité

Personne ne pourra dicter sa loi au PSG. Depuis l’arrivée de QSI à la tête du club de la capitale en 2011, aucune formation ne semble pouvoir lutter avec l’argent des dirigeants basés à Doha. Que ce soit le FC Barcelone (Verratti, Marquinhos, Neymar) ou plus récemment le Real Madrid (Mbappé), l’émir du Qatar se sert de sa fortune pour écarter toute forme d’offensive qui ne serait pas à son goût.

Quelle sera la prochaine étape ? Celle-ci pourrait se nommer Erling Haaland. Encore groggy de l’échec avec Mbappé, le Real Madrid pourrait encore l’apprendre à ses dépens. Désireux de recruter l’attaquant norvégien du Borussia Dortmund en 2022 - en plus de Mbappé voire de Paul Pogba - Florentino Pérez ne semble pas armé pour faire face à la puissance du PSG.
Pour preuve, Bild explique que seulement trois clubs au monde pourront s'offrir Haaland la saison prochaine s’il venait à vouloir aller voir ailleurs : Manchester United, Manchester City... et le PSG.

Pour MU, le quotidien allemand précise que le club anglais pourrait profiter du départ en fin de contrat de Pogba pour mettre un peu d'argent de côté. Car le coût de l'opération Haaland - entre l'indemnité de transfert au BVB, le salaire du joueur et les frais d'agent - est estimée à 300 millions d’euros. Sans doute renforcé par Mbappé en 2022, le Real Madrid restera-t-il encore sur le carreau au profit du PSG ?

Pour résumer

Après avoir résisté aux offensives du Real Madrid au sujet de Kylian Mbappé au mercato estival, les dirigeants du PSG savent qu’ils pourront se lancer sur Erling Haaland en 2022. La Casa Blanca pourrait encore rester le bec dans l'eau.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert