Walid Regragui (Maroc)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
AVANT-MATCH

France - Maroc : cinq mauvaises nouvelles en vue pour les Bleus ?

À deux jours du choc entre la France et le Maroc en demi-finales de la Coupe du monde au Qatar (20h), les nouvelles ne sont pas si mauvaises au sujet de l’infirmerie des Lions de l’Atlas.

Zapping But! Football Club Diego Maradona : les meilleures punchlines d'El Pibe de Oro

Le Maroc a terminé son quart contre le Portugal (1-0) avec une défense inédite : Achraf Dari, Badr Banoun et Jawad el-Yamiq (Real Valladolid). Selon L’Équipe, ces trois-là risquent d’avoir encore du boulot mercredi contre les Bleus, mercredi en demi-finale (20h). Touché aux ischios, Nayef Aguerd se dirige vers un nouveau forfait.

Pour le reste, Walid Regragui peut avoir un début de sourire. Suppléé avant l’heure de jeu contre le Portugal, Romain Saïss ne savait pas samedi soir s’il avait une lésion à la cuisse. Saïd Chabane, qui l’a eu un peu plus tard au téléphone, a donné des nouvelles rassurantes sur l’ancien milieu de terrain angevin.

Podcast Men's Up Life
 

Saïss et 4 autres Marocains sur pied ?

« Il m’a confié avoir bon espoir d'être sur pied contre les Bleus, a expliqué le président du SCO hier soir au micro de RMC Sport. C'est un guerrier, je ne sais pas comment est-ce qu'il va faire mais il était plutôt confiant. Il m'a dit que c'était une vieille blessure qui s'était réveillée. Déjà l'avoir sur le terrain contre le Portugal quand on sait comment il a fini contre l'Espagne, il fallait vraiment des ressources fortes et un mental de fer. »

Autres bonnes nouvelles en vue pour le Maroc : forfait surprise samedi à la suite d’une gastro, Noussair Mazraoui pourrait faire son retour dans le onze, et les cas Hakim Ziyech, Achraf Hakimi et Sofyan Amrabat, touchés à différents degrés, semblent moins problématiques.

 

Pour résumer

À deux jours du choc entre la France et le Maroc en demi-finales de la Coupe du monde au Qatar (20h), les nouvelles ne sont pas si mauvaises au sujet de l’infirmerie des Lions de l’Atlas. Cinq blessés vont en effet bien mieux.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.