Stade Rennais – Mercato : les trois raisons qui compliquent le dossier Simakan (RC Strasbourg)
Mohamed SimakanCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
TRANSFERTS

Stade Rennais – Mercato : les trois raisons qui compliquent le dossier Simakan (RC Strasbourg)

Selon la Chaîne Telefoot, le Stade Rennais serait sur la piste de Mohamed Simakan. Pour trois raisons au moins, ce dossier semble complexe.

Mohamed Simakan, le défenseur du RC Strasbourg, attise beaucoup de convoitises depuis des mois. Et le Stade Rennais serait entré dans la danse 'après la Chaîne Telefoot. Mais trois freins semblent compliquer cette piste.

En défense centrale, pas le profil recherché

S'il ne fait aucun doute que le potentiel de Mohamed Simakan a de quoi plaire au Stade Rennais, comme partout ailleurs en Europe, sa venue ne semble pas cadrer au projet rennais pour son axe défensif. Depuis de longues semaines maintenant, les rumeurs et les pistes évoquées renvoient clairement vers une quête d'un défenseur central d'expérience, capable d'apporter son vécu notamment pour la gestion de la Ligue des champions. Forcément, la jeunesse de Simakan ne cadre pas vraiment avec ce profil.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU STADE RENNAIS

Au poste de latéral, déjà l'embouteillage

Dans le cas où le Stade Rennais verrait en Simakan un avenir plutôt au poste de latéral droit, c'est un problème de quantité qui semble freiner cette possibilité. En effet, le club breton est déjà bien pourvu avec Hamari Traoré, qui a prolongé son contrat jusqu'en 2023, et les jeunes Sacha Boey et Brandon Soppy. Ce dernier a d'ailleurs réalisé un début de saison si prometteuse que la concurrence directe avec Traoré s'annonce chaude... Difficile d'imaginer le club breton ajouter Simakan, aussi talentueux soit-il, dans l'équation.

Une enveloppe recrutement qui n'est pas extensible

Le club breton le montre dans sa gestion du cas Edouard Mendy où il se montre très dur en affaires, tout en essayant d'obtenir le prêt de Fikayo Tomori, l'enveloppe allouée aux transferts ne devrait pas permettre encore de nombreuses folies. Après avoir lâché plus de 30 millions d'euros sur trois recrues (Guirassy, Terrier, Aguerd), difficile d'imaginer le Stade Rennais pouvoir s'aligner sur les exigences du RC Strasbourg qui demande minimum 15 millions d'euros pour sa pépite...