Claude Puel est libreCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
FUTUR EN POINTILLÉS

ASSE, OL, LOSC : Puel écarte un poste haut placé pour son avenir

Licencié par l’AS Saint-Étienne il y a tout juste un an, Claude Puel a profité de la sortie ce jeudi de sa biographie intitulée « Libre » pour évoquer son avenir personnel. Avec un poste qu’il écarte sans ménagement.

Zapping But! Football Club AS Saint-Etienne : Batlles, un bon choix pour les verts ?

Claude Puel est de retour au premier plan pour évoquer sa biographie intitulée « Libre » qui sort aujourd’hui. L’occasion pour lui de revenir sur des événements de sa vie qui l’ont marqué, comme ses déboires avec Stéphane Ruffier à l’ASSE. « J’ai eu une altercation avec lui alors qu’on ne se connaissait pas et qu’il n’y avait pas d’a priori. C’était particulier, dès le premier match, de s’entendre dire certaines choses. C’est dommage pour l’équipe dans son ensemble, pour lui aussi, soutient-il dans L’Équipe. À un moment donné, son niveau n’était pas celui escompté, il y avait une remise en question à avoir, il n’était pas prêt à l’assumer, tout simplement. Il l’a pris comme si on l’attaquait en tant que personne ou si on remettait en cause son niveau de joueur.

Podcast Men's Up Life
 

Pas de DTN pour Puel !

Questionné sur son avenir personnel, et notamment un poste à la DTN qu’on lui a proposé il y a quelques années, le Castrais a fermé la porte. « Non, je ne suis pas assez rond. Et j’ai l’impression qu’aujourd’hui c’est la Ligue plutôt que le DTN qui impose les choses, poursuit-il. Je ne sais pas si la Fédération, le DTN, peuvent avoir beaucoup de pouvoir quand je vois la refonte des Championnats, faite sans penser aux gamins, à l’évolution des jeunes des centres de formation. On devrait avoir une vraie politique sportive dictée par la compétitivité de notre football plutôt qu’essentiellement tournée vers des effets purement financiers. »

Pour résumer

Licencié par l’AS Saint-Étienne il y a tout juste un an, Claude Puel a profité de la sortie ce jeudi de sa biographie intitulée « Libre » pour évoquer son avenir personnel. Avec un poste à la DTN qu’il écarte sans ménagement.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.