Yvann Maçon, le seul piston au niveau à l'ASSE ?Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

ASSE - L'oeil de Denis Balbir : « Les latéraux, un chantier parmi d'autres »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité des Verts. Avant Sochaux - ASSE, on revient sur la sortie de Laurent Batlles concernant les manques de son effectif dans les couloirs.

Zapping But! Football Club Ligue des Champions : le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire

« En conférence de presse, Laurent Batlles a laissé entendre qu'il lui manquait un ou deux joueurs de couloir. Est-ce une indication pour le Mercato d'hiver ? Ce qui est sûr, c'est que le coach des Verts connait mieux ses besoins que nous. Dans le foot moderne, les postes de latéraux sont importants et cela fait de longues années que Saint-Etienne est moins performant dans le domaine. A titre personnel, j'aurais davantage appuyé sur les manques dans les buts ou en défense centrale mais je comprendrais que la réflexion se porte aussi dans les couloirs.

« Yvann Maçon est un peu seul à performer »

Même si Yvann Maçon a progressé et est revenu à un bon tempo, l'ancien Dunkerquois est un peu seul à performer. A gauche, les Verts tâtonnent. Personne ne s'impose, n'est indiscutable et Maçon est même parfois obligé de dépanner dans le secteur. C'est peut-être de là que vient la vraie urgence de trouver des solutions. Si on regarde dans la globalité de l'animation, le jeu produit par l'ASSE en Ligue 2 n'est pas si mauvais mais peut-être qu'on a un peu de mal à amener des centres ou de la tonicité dans les couloirs. Cela manque un peu d'expérience et de projection sur ces ailes. Ce poste de piston est un chantier parmi d'autres.

« Lenny Pintor et Mathieu Cafaro, ce sont des occasions »

Est-ce un désaveu pour les recrues estivales que sont Lenny Pintor ou Mathieu Cafaro ? Peut-être un peu... Ce qui est sûr c'est que l'ancien Lyonnais – qui est un attaquant reconverti – a déçu. Pour Mathieu Cafaro, le problème a surtout été la régularité. Mais quand on y regarde de plus près, ce sont deux arrivées qui étaient d'abord liées aux finances. De bons latéraux explosifs, ça coûte cher. Il faut sortir le porte-monnaie. Sainté a fait avec les moyens du bord.

Sans vouloir être péjoratifs avec eux, Lenny Pintor et Mathieu Cafaro, ce sont des occasions. Des opportunités de marché. Au moment de leurs signatures, on n'était pas sur le recrutement de joueurs de premier plan. Avec des moyens supérieurs, peut-être que Laurent Batlles aurait fait différemment... »

La chronique ASSE de Denis Balbir

Denis Balbir est assez d'accord avec Laurent Batlles concernant les manques de l'ASSE dans les couloirs mais il voit d'autres chantiers aussi urgents. Notamment en ce qui concerne la défense centrale ou le poste de gardien.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.