Résultats Euro 2016 : la Suède éliminée, Belgique, Italie et Irlande qualifiées

Les deux dernières rencontres de la phase de groupes, Italie – Irlande (0-1) et Suède – Belgique (0-1) sont terminées : les dés sont enfin jetés. 

La Suède de Zlatan Ibrahimovic ne verra pas les 8es de finale de l’Euro puisque celle-ci s’est inclinée face à la Belgique, qui termine dauphine de l’Italie dans le groupe E. C’est l’Irlande qui passe même troisième grâce à son succès sur la Squadra Azzurra, déjà qualifiée avant le début du match.

Un but d’Ibrahimovic refusé injustement ?

A Nice, le gardien de Chelsea Thibaut Courtois réalisait d’emblée une superbe parade devant Marcus Berg suite à un coup-franc tiré par Kim Källström (5e). Les deux équipes se neutralisaient mais Zlatan Ibrahimovic, peu en vue jusque-là, armait une frappe qui passait de peu à côté (25e). Les Belges réagissaient par l’intermédiaire de Kevin De Bruyne, dont le tir était là aussi trop croisé (29e). Le milieu offensif de Manchester City était le joueur le plus dangereux de son équipe mais ses centres ne trouvaient pas preneur. Après la pause, les Suédois étaient les plus pressants mais c’est Romelu Lukaku qui mettait le danger sur le but adverse avec une frappe en cloche (63e), avant qu’un but d’Ibrahimovic a priori valable ne soit refusé (64e). Pierre Ménès relevait d’ailleurs cette incongruité sur Twitter

La mine de Nainggolan

Le match s’emballait. De Bruyne mettait Andreas Isaksson à contribution (65e). En contre, ce diable (rouge) de Lukaku faisait parler sa pointe de vitesse mais butait encore sur le portier scandinave (71e) ! Zlatan répondait du tac au tac d’un coup-franc qui trouvait Courtois sur son chemin (75e), avant qu’une tête soit dégagée sur la ligne belge (82e) ! Radja Nainggolan tirait finalement les marrons du feu de superbe manière, en envoyant un boulet de canon dans le petit filet suédois (1-0, 83e). Un but qui envoyait par la même occasion le grand Ibrahimovic à la retraite internationale après 115 sélections.

L’Irlande s’offre l’Italie

Au stade Pierre-Mauroy de Lille, Antonio Conte a largement fait tourner son effectif. Avec notamment Salvatore Sirigu dans les buts, l’Italie, déjà assurée de voir les 8es de finale contre l’Espagne lundi soir, résiste à l’Irlande au cours d’une rencontre émaillée de nombreuses fautes et de peu d’occasions franches. A noter d’ailleurs que le gardien du PSG a écopé d’un carton jaune pour avoir répondu à une provocation adverse. Au retour des vestiaires, les Irlandais peinaient plus devant la défense transalpine resserrée mais trouvaient finalement la faille par l’intermédiaire de Robbie Brady (0-1, 85e). Ils se qualifient pour les 8es de finale et affronteront la France.

Julien Perez