FC Barcelone : l’après-Messi provoque de grosses tensions internes
Lionel Messi lors de ses adieux au BarçaCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
DIVERGENCES

FC Barcelone : l’après-Messi provoque de grosses tensions internes

La débâcle face au Bayern Munich (0-3) a contrarié de nombreux dirigeants du FC Barcelone, qui ont réclamé la tête de Ronald Koeman. Joan Laporta temporise mais il va avoir bien du mal à vivre une première saison sans Lionel Messi calme.

Zapping But! Football Club Ronaldo - Messi : le duel en chiffres

Mardi soir, le piteux spectacle d'un FC Barcelone baladé chez lui par le Bayern Munich (0-3) a choqué en Espagne et même au-delà. La statistique, terrible, de zéro tir cadré a horrifié les supporters. C'est en effet la première fois depuis que la C1 est devenue Champions League en 1991/92 (année de la première victoire dans l'épreuve du FCB !) que les Catalans ne parvenaient pas à cadrer un seul tir. L'ombre de Messi a plané sur cette débâcle, qui a engendré de gros remous en interne.

On savait que Ronald Koeman s'était vu assigner un objectif de trois victoires lors des trois prochains matches. Ce qu'on savait moins et que le quotidien Sport vient de révéler, c'est que plusieurs dirigeants ont réclamé le renvoi immédiat du Néerlandais mardi soir mais que c'est Joan Laporta qui a calmé le jeu en fixant cet objectif de trois matches. 

Laporta a maté une rébellion interne

Le président du FC Barcelone, Joan Laporta, a dû réaffirmer son autorité après que certains dirigeants aient réclamé la tête de Ronald Koeman suite à la débâcle contre le Bayern Munich (0-3) mardi soir. Mais le Néerlandais est clairement menacé.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet