FC Barcelone – Mercato : prêt à se battre pour l'Atlético, Suarez serait grillé en Italie !
Luis SuarezCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
POLEMIQUE

FC Barcelone – Mercato : prêt à se battre pour l'Atlético, Suarez serait grillé en Italie !

Poussé vers la sortie au FC Barcelone, Luis Suarez veut signer à l'Atlético Madrid. Il faut dire que ses portes de sortie italiennes sont plus que compromises par une polémique...

Prêt à durcir le ton avec le FC Barcelone si ses dirigeants reviennent sur leur parole et de le libérer, Luis Suarez (33 ans) est plus déterminé que jamais à rejoindre l'Atlético Madrid. Club où il s'est entendu pour un contrat de deux ans avec un salaire annuel de 9 M€ par saison. Il faut dire que la colère de l'Uruguayen face à Josep Maria Bartomeu traduit une vraie nervosité de se faire piquer une seconde fois sa place.

En effet, alors qu'il semblait se diriger vers la Juventus de Turin et avait même passé son examen pour obtenir la nationalité italienne, le « Pistolero » a déjà vu une première porte se fermer pour lui au sein de la Vieille dame où Alvaro Morata (Atletico) lui est passé devant. Avec les Colchoneros, la menace s'appelle Edinson Cavani, libre depuis son départ du PSG et qui représente l'alternative n°1 s'il ne parvient pas à se libérer du Barça.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC BARCELONE

Sa double nationalité ne tient qu'à un fil !

Autre souci pour Luis Suarez : il semble aujourd'hui grillé pour un départ en Série A. Non seulement la porte de la Juve s'est refermée mais, si l'on en croit la Gazzetta dello Sport, l'ancien joueur de Liverpool est accusé d'avoir triché pour obtenir son diplôme d'italien à l'Université de Pérouse.

Selon une enquête menée par le parquet de Pérouse, l'examen passé par Suarez pour obtenir la nationalité italienne serait en réalité une vaste escroquerie. L'Université en question serait dans le viseur de la justice, accusé de complaisance avec les étrangers pour que ceux-ci obtiennent plus facilement leur passeport. Moyennant une certaine somme d'argent, les candidats recevaient leur note à l'avance ainsi que les questionnaires des examens pour préparer les réponses en amont. Avec ce scandale, pas sûr que Luis Suarez pose un pied en Italie...