FC Nantes - FC Metz (2-0) : un petit scandale a failli gâcher la fête des Canaris
La joie des CanarisCredit Photo - Icon Sport
par Fabien Chorlet
ARBITRAGE

FC Nantes - FC Metz (2-0) : un petit scandale a failli gâcher la fête des Canaris

Lors de la victoire face au FC Metz (2-0), le FC Nantes aurait dû bénéficier d'un pénalty pour une faute grossière d'Alexandre Oukidja sur Randal Kolo Muani.

Zapping But! Football Club FC Nantes : le bilan des entraîneurs sous l'ère Waldemar Kita

Après avoir été chercher un bon point sur la pelouse de l'AS Monaco (1-1), le FC Nantes a signé dimanche sa première victoire de la saison en dominant sur sa pelouse le FC Metz (2-0) à l'occasion de la deuxième journée de Ligue 1. Randal Kolo Muani, d'une déviation de l'extérieur du pied droit (11e), et Ludovic Blas, d'une tête plongeante dans le but vide (48e), ont inscrit les deux buts nantais. 

Mais le succès des Canaris a été entaché d'une grossière erreur d'arbitrage. Alors que l'on jouait la 68e minute, le gardien messin, Alexandre Oukidja, a heurté volontairement Randal Kolo Muani après s'être saisi du ballon dans sa surface. Mais alors que le FCN pouvait logiquement réclamer un pénalty pour cette faute, l'arbitre de la rencontre, Johan Hamel, n'a rien sifflé. 

Pour résumer

Lors de la victoire dimanche face au FC Metz (2-0) pour le compte de la deuxième journée de Ligue 1, le FC Nantes aurait dû bénéficier d'un pénalty pour une faute grossière d'Alexandre Oukidja sur Randal Kolo Muani.

Fabien Chorlet
Rédacteur
Fabien Chorlet