FC Nantes : le vestiaire grogne et formule un reproche à Domenech
Le FC Nantes peine cette saisonCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
FISSURE

FC Nantes : le vestiaire grogne et formule un reproche à Domenech

Moins de deux mois après son arrivée, Raymond Domenech ne ferait déjà plus l’unanimité au FC Nantes, où même son vestiaire commence à grincer des dents.

Zapping But! Football Club FC Nantes : le debrief du mercato des Canaris

L’ultimatum est lancé à Raymond Domenech : il aurait deux matches pour relancer le FC Nantes. Sans résultats positifs, il y a désormais de fortes chances de le voir quitter les Canaris de manière précipitée. « Le FC Nantes réfléchit au maintien au poste d’entraineur de Raymond Domenech. Pistes externes et internes déjà étudiées, a déjà fait savoir Emmanuel Merceron. Beaucoup de voix pour aller chercher un pompier à poigne. Waldemar Kita écoute mais reste convaincu que Raymond Domenech peut récupérer ce groupe. »

 
VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DU FC NANTES

Des séances trop légères aux yeux de certains joueurs ?

Ce groupe, justement, que pense-t-il de Domenech plus d’un mois après sa nomination à la Maison Jaune ? Selon L’Équipe, des premières tensions sont apparues récemment notamment en raison de son côté jugé trop paternaliste qui peut plaire comme agacer. Ses séances seraient également jugées trop légères aux yeux de plusieurs joueurs.

 

Le passé troublé de Domenech n'aide pas

Autre élément qui peut desservir l’ancien entraîneur de l’OL aux yeux de son effectif : son passé troublé avec l’équipe de France qui ressort en pleine lumière dans cette spirale négative. « S’il n'y avait pas grand monde pour espérer un résultat positif face au LOSC, cette défaite prévisible a amplifié les doutes de certains membres de l'effectif, qui restent sur l'image de sa fin de règne tragicomique avec les Bleus, peut-on ainsi lire dans le quotidien sportif. Tout n'est pas perdu pour lui, mais les deux rendez-vous de la semaine, demain en Coupe de France contre Lens puis dimanche en Championnat à Angers, doivent au moins envoyer des signaux positifs. »