Chaker AkhadhurCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
RÉGIONAL DE L'ÉTAPE

FC Nantes : un Ajaccien déclare sa flamme aux Canaris

Né à Nantes et formé au FCN, le latéral d'Ajaccio Chaker Alhadhur a fait le voyage jusque dans la Cité des Ducs alors qu'il n'a pas été retenu par son entraîneur. Il tenait à revenir dans un stade qu'il adore mais aussi revoir une partie de sa famille.

Zapping But! Football Club FC Nantes : le bilan des entraîneurs sous l'ère Waldemar Kita

Cet après-midi, le nom de Chaker Alhadhur ne figurera pas sur la feuille de match de Nantes-Ajaccio. Olivier Pantaloni ne l'a pas retenu. Pourtant, le latéral sera bien à la Beaujoire. Car né à Nantes et formé au FCN, il n'aurait manqué ce voyage pour rien au monde. Car il adore les Canaris, où il a joué de 2010 à 2015  et qu'il a toujours de la famille dans la Cité des Ducs. Il l'a expliqué à France Bleu :

"Le FC Nantes, ça représente beaucoup de choses. Quand j'étais petit, mon père m'amenait tout le temps voir les matches à la Beaujoire. J'ai connu le Nantes de 2001 où on est champion, Nantes en Ligue des champions avec David Beckham à la Beaujoire, Diallo qui marque contre Metz pour nous sauver de la relégation. Et j'ai joué à la Beaujoire, un rêve qui s'est réalisé. Il était magnifique, le groupe que j'avais quand j'y jouais, certainement l'un des meilleurs que j'ai eu en termes d'ambiance, d'état d'esprit. J'ai encore des contacts avec Serge Gakpé, Rémi Gomis, Birama Touré, avec Issa Cissoko on se parle tout le temps, Fabrice Pancrate, Vincent Bessat. On a vraiment gardé de bonnes relations."

Pour résumer

Né à Nantes et formé au FCN, le latéral d'Ajaccio Chaker Alhadhur a fait le voyage jusque dans la Cité des Ducs alors qu'il n'a pas été retenu par son entraîneur. Il tenait à revenir dans un stade qu'il adore mais aussi revoir une partie de sa famille.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.