Girondins : Jules Koundé (FC Séville) vient en aide à Longuépée
KoundéCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS

Girondins : Jules Koundé (FC Séville) vient en aide à Longuépée

Via l'AS Foot sur Twitch, Jules Koundé, le défenseur du FC Séville, a tenu à remercier les supporters des Girondins pour leur soutien. Mais pas que...

Arrivé des Girondins l'été dernier, Jules Koundé a remporté sa première Ligue Europa la semaine dernière avec le FC Séville, la 6e victoire en 14 ans pour le club andalou dans la compétition. Titulaire aux côtés de l'ancien nantais Diego Carlos en finale face à l'Inter Milan (3-2), le défenseur s'est exprimé dans un live Twitch via l'AS Foot et il a glissé un mot sympa aux supporters bordelais.

« Je tenais à remercier les supporters bordelais parce que j’ai reçu énormément de messages tout au long de la saison, pour m’encourager, pour me dire qu’ils étaient fiers de moi, ça fait vraiment très plaisir, a confié Koundé (propos rapportés par Girondins4Ever). »

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE LA LIGUE 1

Il demande l'union sacrée à Bordeaux

Et à lui d'ajouter : « Je vois beaucoup de bienveillance à mon égard. Je tenais à les remercier. Je sais que ce sont des années difficiles, et des moments difficiles actuellement, mais j’espère que le club va sortir de cette situation rapidement et qu’il va retrouver la gloire d’antan, que les supporters vont se retrouver derrière une équipe. Et surtout que malgré toutes les difficultés notamment les problèmes avec la direction, que tout le monde reste soudé derrière cette équipe. Parce que ce n’est pas facile en tant que supporters, mais en tant que joueur ça ne l’est pas non plus quand il y a un conflit direction-supporters. Il y a forcément des manifestations du mécontentement, ce qui est complètement normal et compréhensible, mais c’est aussi l’équipe qui en pâtit parfois. J’espère qu’ils vont tous rester soudés, que le club va faire une bonne saison, qu’il va y avoir des résultats, et surtout que Bordeaux va retrouver la place que le club mérite ».