FC Nantes : Michel Der Zakarian égratigne le clan Kita avec malice

FC Nantes, RC Strasbourg : un ex-Canari fantasme sur le modèle strasbourgeois

Michel Der Zakarian, qui peut jouer l’Europe avec le Montpellier HSC, n’a pas manqué d’égratigner le FC Nantes où il ne porte pas le clan Kita en très haute estime.

Le FC Nantes se déplace à la Mosson pour affronter le Montpellier HSC ce samedi (21h). Michel Der Zakarian, qui a accordé un repos conséquent à ses hommes suite au succès à Saint-Étienne, n’entend pas rater la marche. Surtout face à un club qui lui a apporté de bonheur sur le plan sportif que d’amertume sur le plan humain. Le clan Kita, clairement visé, ne restera ainsi pas gravé dans le cœur de MDZ, qui expérimente une quiétude salvatrice dans l’Hérault.

« C’est une histoire de compétences. Il faut mettre les bonnes personnes aux bons endroits. Toutes les décisions sont prises de manière collégiale, constate-t-il dans Ouest France. À Nantes, j’avais soumis cette idée de cellule de recrutement avec William Ayache et Olivier Monterrubio. Ça ne se fait pas en un claquement de doigts. On peut toujours se tromper sur les joueurs recrutés. Il faut persévérer sur la durée. Je ressens la confiance de Laurent Nicollin. On prend les décisions ensemble. Il fait confiance aux gens avec lesquels il travaille. On travaille dans la sérénité. On ne remet pas tout en question du jour au lendemain. » 

Der Zakarian, relancé pour dire un mot sur le clan Kita, a été limpide. « Je n’ai pas envie de parler des Kita, ça ne m’intéresse pas, a-t-il poursuit dans le quotidien régional en préférant évoquer la bonne dynamique du FC Nantes. Ils font un bon retour. On s’attend à un match difficile contre une équipe qui va très vite en contre, qui est difficile à manœuvrer. À nous de faire ce qu’il faut pour les faire trébucher. »

JP