Le désarroi de Flavius Daniluc.
Le désarroi de Flavius Daniluc. Credit Photo - Icon Sport
par Tom Bonnard
ANALYSE

Nice – Strasbourg : les Aiglons sérieusement bousculés à domicile

En marge de la 17e journée de Ligue 1, L’OGC Nice recevait le RCSA Strasbourg ce dimanche à l’Allianz Riviera. Les hommes de Christophe Galtier ont été bousculés à domicile par des Strasbourgeois plus réalistes (0-3).

Zapping But! Football Club OM - Lille : Le debrief

Ils ont enchaîné un troisième match consécutif sans victoire. Face à Strasbourg ce dimanche 5 décembre, Nice s'est écroulé. Les joueurs de Christophe Galtier se sont inclinés à domicile face à Strasbourg (0-3), davantage incisif et entreprenant dans cette rencontre grâce à Ludovic Ajorque (21e), Habib Diallo (81e) et Adrien Thomasso,(84e). Les Aiglons reculent à la 4e place du classement avec 27 points.

Un but encaissé tôt dans le match, réaction niçoise inexistante

Après l’ouverture du score de Ludovic Ajorque à la 21e minute de jeu, les Niçois ne se sont pas montrés réactifs. Pas plus dangereux sur coups de pied arrêtés que dans le jeu, l’effectif de Christophe Galtier a peiné à trouver des solutions face au plan des strasbourgeois. Il faut aussi dire que Nice a laissé passer sa chance, à l’image d’Andy Delort qui a loupé la balle d’égalisation juste avant la pause en perdant son duel face à Matz Sels. Pire encore, le score aurait pu s'avérer plus grave. À l’heure de jeu, Youcef Atal a écopé d’un carton jaune après une intervention musclée sur la cheville d’Adrien Thomasson aux abords de la surface de Walter Benítez. Pour l’histoire de quelques mètres, c’était le point de pénalty que Jérémie Pignard aurait désigné. Nice n'a alors peut-être pas tout perdu. 

Le mauvais coaching de Christophe Galtier

Face à la détresse dans le jeu de son équipe, le technicien français a procédé à un premier changement au retour des vestiaires. C’est Dante, pas très en jambes, qui a cédé sa place à Youcef Atal. S’en est suivi le remplacement de Melvin Bard, assez méconnaissable, par Khéphren Thuram à l’heure de jeu. Et même l’entrée d’Amine Gouiri, sauveur à Clermont le 21 novembre (1-2), à la place de Calvin Stengs n’a rien pu changer. Le RSCA Strasbourg a fait déjouer avec brio les plans mis en place par Christophe Galtier et les spectateurs de l’Allianz Riviera n’ont pu que constater les dégâts en fin de rencontre.  

 

 

Les Flops côté niçois

Youcef Atal : entré en jeu en début de seconde période, l’international algérien n’a pas livré sa plus belle prestation de la saison (2021-2022). Irrégulier dans ses prises de décision dans le dernier geste et un brin hésitant dans ses prises de balles, Youcef Atal n’a pas été un renfort de taille pour son équipe. Un match à oublier.

Melvin Bard : sorti en cours de jeu, l’ancien défenseur de l’Olympique lyonnais a lui aussi été dépassé par l’adversaire. Et c’est peu dire concernant l’ouverture du score de Ludovic Ajorque qui a déposé le défenseur sur le flanc gauche. Il va falloir se ressaisir à Rennes dimanche prochain (15 H).   

Pour résumer

Ils ont enchaîné un troisième match consécutif sans victoire. Face à Strasbourg en ce dimanche 5 décembre, Nice a tout fait pour recoller au score, en vain. Les joueurs de Christophe Galtier se sont inclinés à domicile face à Strasbourg (0-3), davantage incisif et entreprenant dans cette rencontre par l’intermédiaire de Ludovic Ajorque (21e), Habib Diallo (81e) et Adrien Thomasso,(84e).

Tom Bonnard
Rédacteur
Tom Bonnard