Dimitri Payet (OM)
Dimitri Payet (OM)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
FAIT ISOLÉ, VRAIMENT ?

OL - OM : une preuve accablante tombe, Aulas est parti pour continuer à jouer les victimes !

Si Jean-Michel Aulas a fustigé la décision des Marseillais de ne pas reprendre le match contre l’OL dimanche suite à l’affaire Payet, la preuve que le jet de bouteille n’était pas un acte isolé a fuité sur Twitter !

Zapping But! Football Club LOSC, OL, Monaco, OM : Top 10 des ventes de L1 vers la Premier League

La commission de discipline de la LFP va se réunir en urgence, aujourd’hui, pour étudier les incidents qui sont survenus hier soir au Groupama Stadium. Alors que le math entre l’OL et l’OM venait à peine de débuter, Dimitri Payet a reçu une bouteille d’eau sur la tempe avant de s’écrouler sur la pelouse.

Alors que la décence et la correction voulaient ont poussé Ruddy Buquet à arrêter la partie, Jean-Michel Aulas s’est ébroué à expliquer que cette décision était motivée par « une réaction vigoureuse des Marseillais qui ne comprenaient pas. » Pour le président de l’OL, « on pouvait reprendre sans problème, l’individu a été arrêté. Dommage qu’il n’y ait pas eu de caméras dans le vestiaire marseillais, il y aurait eu des choses à voir. »

Aulas, copier-coller de Rivère ?

Ce discours rappelle à La Provence celui tenu par Jean-Pierre Rivère le 22 août dernier lors d’incidents similaires entre l’OGC Nice et l’OM. « Le président lyonnais a fait preuve d'une mauvaise foi déconcertante qui n'était pas sans rappeler le numéro de Jean-Pierre Rivère à Nice, analyse le quotidien régional ce lundi. Il risque de continuer de jouer les Calimero dans les prochains jours. Alors qu'une seule décision s'impose pour mettre un terme à cette triste comédie : match gagné à l'OM et retrait de points à Lyon. La situation n'a que trop duré. »

En parallèle, la thèse de l’acte isolé pourrait prendre du plomb dans l’aile devant la commission de discipline suite à cette preuve accablante tirée tout droit d’un kop lyonnais... où des insultes et des fous rires sont aisément identifiables.

Pour résumer

Si Jean-Michel Aulas a fustigé la décision des Marseillais de ne pas reprendre le match contre l’OL dimanche suite à l’affaire Dimitri Payet, la preuve que le jet de bouteille n’était pas un acte isolé a fuité sur Twitter !

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert