RC Lens : pourquoi le FC Metz a déjoué face aux Sang et Or (0-0)

Accroché à Bollaert par le RC Lens samedi (0-0), le FC Metz n’a pas rendu une copie très solide. Vincent Hognon a une explication à cette prestation mitigée. 

Le RC Lens continue sa marche en avant. Si le nul décroché samedi à Bollaert face au FC Metz (0-0) n’est pas à proprement parler d’une bonne opération sur le plan comptable, l’état d’esprit affiché par les Sang et Or a été irréprochable et ces derniers ont largement tenu la comparaison avec le leader incontesté de la Ligue 2.

Ce dernier a en effet déçu par rapport à son standing habituel. À côté de leurs pompes à Bollaert hier, dans un choc parfois soporifique, les Grenat ont pourtant frôlé le hold-up, mais la frappe à ras de terre du remuant Opa Nguette a échoué sur le poteau (89e). « Ça s’est joué à peu, regrette dans L’Équipe l’entraîneur Vincent Hognon. Le plan était presque parfait. »

Quel plan au juste ? Les Messins n’ont rien montré que de l’assurance derrière (aucun tir cadré), et l’effet de la fatigue, quatre jours après la piteuse élimination contre Orléans (0-1) en 8es de finale de la Coupe de France, s’est vraiment ressenti. « On était sur une série de sept matches en vingt-trois jours, terrible pour les organismes et la fraîcheur des joueurs. Depuis la reprise, on ne fait que des décrassages et des veilles de match, poursuit Hognon. Mais c’est un bon résultat. » Pas pour tout le monde.

JP