LOSC – Celtic (2-2) : Pierre Ménès ne rate pas Jonathan David
Jonathan DavidCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

LOSC – Celtic (2-2) : Pierre Ménès ne rate pas Jonathan David

A l'issue de LOSC – Celtic Glasgow (2-2), Pierre Ménès n'est pas tendre à l'égard des Dogues... Et encore moins avec Jonathan David.

Sur son blog, Pierre Ménès est revenu sur le match nul arraché par le LOSC face au Celtic Glasgow (2-2) hier soir au stade Pierre-Mauroy de Lille. S'il a vécu un jeudi « un peu moins morose que d'habitude » avec aucune défaite française, le consultant de Canal+ n'a pas été transporté, ni par le jeu des Dogues ni par celui des Aiglons.

Agacé par le manque d'intensité de Lille lors de la première période mais également par les deux erreurs individuelles de Celik sur les deux buts écossais, Ménès l'était aussi de la prestation de Jonathan David, qui a vendangé un penalty à 0-2 : « En parlant de l’attaquant canadien, il va falloir se pencher sur son cas parce qu’il a quand même coûté très cher et, pour l’instant, il n’apporte rien. Galtier lui a maintenu sa confiance jusqu’ici, pour qu’il prenne justement confiance mais bon, cela commence à faire long ».

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU LOSC

« Un nul à la maison contre le Celtic, pas le résultat du siècle »

Pour avoir parlé de réussite sur Twitter, Pierre Ménès a déchaîné les passions. Il s'est justifié : « Lille a même réussi à égaliser quelques minutes plus tard. Sur un centre de Celik, Yazici a raté sa volée mais la reprise contrée d’Ikoné a fini au fond. Dans mon tweet qui m’a valu l’ire des supporters lillois, c’était à cette réussite-là, sur les deux buts, que je faisais allusion. Car effectivement, en seconde période les Nordistes ont fait ce qu’il fallait pour revenir au score. Il n’en demeure pas moins que faire nul à la maison face au Celtic n’est pas le résultat du siècle. Surtout qu’il va maintenant falloir se frotter au Milan AC, ce qui s’annonce beaucoup plus compliqué ».